Un nouveau partenaire pour le comité Vert l’avenir

Isabelle Laramée
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jenny Fletcher, l’ex-conseillère d’Otterburn Park Marylin Michel, l’écologiste David Fletcher, l'Otterburnois Charles Laliberté, ses enfants Cédric et Amélie, ainsi que l'Hilairemontais Steve Timmins, à l’occasion du passage de M. Fletcher, en mai dernier, devant le boisé de la rue des Perdrix.

Le comité Vert l’avenir, composé principalement d’opposants à la vente du boisé de la rue des Perdrix, à Otterburn Park, s’est joint aux Partenaires du parc écologique de l’archipel de Montréal (PPÉAM). Cet organisme a pour mission de préserver au moins 17 % des forêts et autres milieux naturels dans la grande région de Montréal et dans le Sud-Ouest du Québec.

La visite de l’écologiste et porte-parole du PPÉAM, David Fletcher, à Otterburn Park en mai dernier, a convaincu ce dernier de l’importance de la démarche des militants de la région.

Comme le révélait le Vallée-du-Richelieu Express.ca, l’écologiste craint que la vente du boisé à des fins de constructions résidentielles nuise au bien-être de la population, principalement aux enfants qui habitent le secteur et qui y jouent.

Pour ce dernier, la vente du boisé de la rue des Perdrix témoigne de la situation des boisés dans la région métropolitaine. « Je souhaite faire avancer la question du déboisement en milieu urbain en général. Ce boisé est un exemple du patrimoine qui est à risque, tout comme la forêt des Hirondelles adjacente au Parc national du Mont-Saint-Bruno », dit-il, soulignant que les PPÉAM feront partie d’une coalition beaucoup plus grande, comprenant notamment la Fondation David Suzuki et Nature Québec.

Selon la coordonnatrice du comité Vert l’avenir, Marylin Michel, « l’invitation du PPÉAM à devenir partenaire démontre le bien-fondé de notre cause ». Pour cette dernière, l’organisme écologique représente une ressource importante pour le comité otterburnois.

Le comité Vert l’avenir continue ses démarches afin d’éviter la vente du boisé de la rue des Perdrix. Pour ce faire, les opposants devront empêcher le changement de zonage prévu dans la refonte du plan d’urbanisme d’Otterburn Park, qui sera bientôt présentée aux citoyens.

Organisations: Vert, Fondation David Suzuki

Lieux géographiques: Boisé de la rue des Perdrix, Otterburn Park, Archipel de Montréal Région de Montréal Sud-Ouest du Québec Forêt des Hirondelles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires