Publicité
16 mai 2013 - 00:00

Dernière étape vers l’acquisition de la future caserne

Par Isabelle Laramée

Le déménagement de la caserne de pompiers de Mont-Saint-Hilaire sur le boulevard Sir-Wilfrid-Laurier devrait avoir lieu bientôt. Il ne reste en effet qu’une seule étape avant de boucler la transaction immobilière pour l'acquisition du bâtiment appartenant à la Commission scolaire des Patriotes (CSP).

La vente du 480, boulevard Sir-Wilfrid-Laurier, à Mont-Saint-Hilaire, au coût de 1,5 million $ est soumise à deux conditions. La première exige l’autorisation de la ministre de l’Éducation, ce qui a été fait en décembre dernier. La seconde est le déménagement des employés qui y travaillent dans les nouveaux locaux construits en annexe de l’école secondaire du Mont-Bruno.

« Nous sommes présentement en démarches avec la Ville de Saint-Bruno pour faire approuver les plans et devis de la construction du bâtiment dans lequel les employés du Service des ressources matérielles de la commission scolaire déménageront », explique Lyne Arcand, responsable des relations avec les médias à la CSP.

Cette dernière espère que la décision sera prise dans les prochaines semaines afin d'entreprendre les travaux le plus tôt possible.

La Ville de Mont-Saint-Hilaire a déjà enclenché les démarches d'achat, même si aucune date n’a été fixée pour l’adoption des plans et devis de la nouvelle construction.

Aux dires du maire de Mont-Saint-Hilaire, Michel Gilbert, le dossier avance rondement. Le conseil municipal a d’ailleurs autorisé un emprunt de 1,85 M$ pour l’acquisition et la construction de la nouvelle caserne à l’occasion de la séance ordinaire du 6 mai dernier.

« Nous attendons le ''OK'' final de la part de la Commission scolaire, mais nous sommes confiants, précise-t-il. Nous avons donc décidé d’entamer les procédures d’emprunt pour l’achat du terrain et de la bâtisse. »

M. Gilbert souligne toutefois que la préparation des plans et des devis de la nouvelle caserne ne se fera qu’une fois l’entente signée. Il veut ainsi éviter que la Ville effectue des dépenses inutiles si le projet avorte.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.