Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
3 septembre 2018 - 11:00

CAA-Québec

Négliger l’assurance voyage peut coûter une fortune, rappelle CAA-Québec

L’assurance voyage, « il faut prendre ça au sérieux et éviter de penser qu’il ne va rien nous arriver », a confié Marc Paquette au Journal de Montréal, après avoir déboursé pas moins de 52 000$ pour sortir sa fille du pétrin, après un accident en République dominicaine. 

« Julie [Paquette] était au mauvais endroit, au mauvais moment, sans assurances […]. Une malchance est si vite arrivée », poursuit le père. Cette malchance, c’est un accident de kitesurf survenu le mois dernier, lors duquel elle a subi un sérieux traumatisme au bassin. Elle a été soignée dans un hôpital dominicain et rapatriée à Montréal par transport médical. Total de la facture: 52 000$. 

« Si on peut se blesser à la maison, on peut aussi se blesser en voyage. Sauf qu’à l’étranger, c’est pas mal plus stressant et pas mal plus cher! Dans nos centres Voyages, on se fait un devoir de bien accompagner nos clients, de démystifier tout ça et de faire le tour des précautions qui s’imposent, avant leur départ, pour s’assurer qu’ils soient bien protégés », rappelle Angelina Miconiatis, directrice principale des produits voyages de CAA-Québec

S’occuper de sa santé ou s’occuper d’argent? 

« Lorsqu’il nous arrive une mésaventure à l’étranger, on veut se concentrer sur sa sécurité et sur sa santé, pas sur l’argent! » commente la vice-présidente assurances de CAA-Québec, Suzanne Michaud. « Même si la campagne de sociofinancement organisée par la famille a bien fonctionné, gageons que ces gens-là se seraient bien passés de toute cette organisation et de cette attention médiatique et auraient de loin préféré s’occuper de la jeune femme blessée! » 

Mme Paquette admet dans l’article du journal qu’elle n’avait pas d’assurance voyage, une omission partagée par 12% des voyageurs québécois, selon le sondage Intentions de vacances estivales 2018 de CAA-Québec. Chez les 18 à 24 ans, c’est 24%! 

Quand on est jeune, c’est pas cher! 

Pourtant, pour une personne en santé dans la vingtaine, une assurance voyage de base pour une semaine dans le Sud ne coûte pas une fortune, souvent moins de 10 $ par jour, soit cinq mille fois moins cher que les frais médicaux que la famille Paquette a dû payer! « Comme parents, faites un cadeau à votre jeune et achetez-lui une assurance voyage. C’est un cadeau que vous vous faites à vous aussi, puisque vous allez mieux dormir la nuit! » suggère Mme Michaud. 

Attention aux sports «extrêmes» 

Cette dernière précise cependant que la pratique du kitesurf est jugée «à risque» et fait souvent partie des exclusions des assureurs, ce qui oblige les adeptes de ce sport à se procurer une assurance particulière. Plus de détails dans cette entrevue accordée par Mme Michaud à l’émission Les éclaireurs à Radio-Canada.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.