Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
1 juin 2018 - 21:41

Développement international : quelle stratégie choisir ?

Texte commandité

 

Développer son entreprise à l’international peut représenter pour certaines PME un défi de taille. C’est une stratégie qui demande des aides précieuses.

 

Comment le Québec aide ses PME dans leur développement international

 

Un montant de 536,8 millions $ a été prévu en 2016 pour la mise en œuvre jusqu’en 2020 de la Stratégie québécoise de l’exportation, un plan du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation. Concrètement, cette stratégie accompagne les PME avec plusieurs mesures phares, telles que :

 

  • Une bonification du soutien financier aux entreprises pour faciliter la commercialisation des produits et services sur les marchés extérieurs par l’entremise du Programme Exportation et du Fonds à l’exportation du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

  • Des mesures pour appuyer les entreprises dans leur virage vers le commerce électronique comme stratégie de pénétration de marchés extérieurs

  • Une bonification du soutien financier pour la mise en place d’une vitrine technologique

  • Un allègement fiscal pour les grandes entreprises innovantes

  • Une augmentation du nombre d’attachés commerciaux ayant reçu une spécialisation sectorielle, dans le réseau des représentations du Québec au Canada et à l’étranger

  • Une amélioration des outils de diffusion des occasions et de l’intelligence d’affaires notamment liés aux marchés sectoriels, aux grands donneurs d’ordres internationaux et aux accords commerciaux

 

Certains n’ont pas attendu longtemps avant d’embrasser cette manne.

 

Créer une filiale dans un centre d’affaires

 

En été 2016, le centre d’affaires montréalais Nuage B. avait lancé sa stratégie de développement international en choisissant Nantes, en France, pour y créer sa première filiale européenne. Expert canadien en développement des affaires et en solutions clés en main, Nuage B. imagine un environnement destiné à faciliter aux jeunes pousses internet et aux PME leur développement d’affaires.

 

Créer une filiale en France a été pour Nuage B. un point de départ pour conquérir l’Europe en facilitant les connexions entre les différents centres économiques du monde. L’avantage de passer par un centre d’affaires montréalais à l’étranger est d’avoir un accès direct à un interlocuteur local tout en développant son expansion à l’international, quel que soit le fuseau horaire.

 

S’adapter aux différences culturelles locales

 

L’avantage d’avoir un pied en France est bien évidemment celui de la langue. Mais le français parlé et écrit sur le continent européen présente des différences notoires avec le français québécois.

 

Il est important pour une entreprise de pouvoir miser sur une traduction professionnelle afin d’entretenir sa crédibilité, même de français à français.

 

Il existe 24 langues officielles dans l’Union européenne des 28 États membres, sans parler de marchés encore plus compliqués à pénétrer, tels que l’Asie du Sud-est ou la Chine.

 

 

 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.