Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
11 novembre 2018 - 12:00

Prix Charles-Biddle 2018 

André Michel de Mont-Saint-Hilaire est sacré « Coup de cœur du jury »

Lundi dernier, lors du lancement de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles, l’organisme Culture pour tous et La Fabrique culturelle de Télé-Québec se sont joints au ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec pour dévoiler au Monument National, à Montréal, les gagnants des deux prix, l’un pour le volet local et régional et l’autre pour le volet provincial et international mais aussi le « Coup de cœur du jury ». Cette année, le choix a été particulièrement difficile pour le jury vu le nombre record de dossiers.

Les distinctions du Prix Charles-Biddle, soulignent l’apport exceptionnel de personnes ayant immigrées au Québec et dont l’engagement personnel ou professionnel contribue au développement culturel et artistique de la province. La cérémonie se déroulée en présence du Ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Simon Jolin-Barrette.

Pour 2018, le « Coup de cœur du jury » est allé au peintre-sculpteur ethnographe, André Michel, d’origine française et résidant de Mont-Saint-Hilaire, pour son œuvre magistrale d’artiste, depuis bientôt 50 ans, qui vise à mieux faire connaître et aimer les Premières Nations mais aussi en raison de la fondation des trois musées de Sept-Îles et comme initiateur de la salle de spectacle et à Mont-Saint-Hilaire pour avoir fondé le Musée des beaux-arts, La Maison amérindienne et vu à l’acquisition et à la mise en valeur des maisons des artistes Ozias Leduc et Paul-Émile Borduas.

C’est l’artiste multidisciplinaire de Montréal,  Patsy Van Roost, qui a reçu le prix sur le plan local. Connue sous le surnom de la «Fée du Mile End», née en Belgique et arrivée au Québec en 1981, elle orchestre des expériences « infiltrantes » participatives, artistiques et rassembleuses dans divers quartiers de Montréal, pour favoriser les rencontres entre les gens. Le  chorégraphe Roger Sinha natif de Londres, a fondé sa compagnie de danse à Montréal en 1991 et accorde une large place, dans ses créations interculturelles et multidisciplinaires, à la musique et aux nouvelles technologies. Il a été honoré pour ses actions au niveau national et international.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.