Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 mai 2017 - 08:49

Arrestation suite à un accident mortel avec un autobus scolaire

Par Salle des nouvelles

Le 17 mai, la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent a procédé à l’arrestation de Marc-Antoine Landry à Beloeil.

Le jeune homme de 20 ans fait face à deux chefs d’accusations de conduite dangereuse causant la mort et conduite dangereuse causant des lésions corporelles. Il a comparu  le 18 mai au palais de justice de Saint-Hyacinthe. Il est de retour devant la cour ce matin pour d’autres chefs d’accusations.

Rappelons que le conducteur d’une Mitsubishi bleu a percuté de plein fouet un autobus scolaire du Collège Saint-Hilaire sur la route 116, à la hauteur de la rue Authier à pareille époque l’an dernier (13 mai 2016).

Sous la force de l’impact, l’autobus transportant une quarantaine d’étudiants, s’est renversé et le véhicule impliqué a été complètement détruit. La vitesse serait en cause.

La passagère du véhicule, Danyka Grabosky, âgée de 18 ans, y a trouvé la mort.

Six passagers de l’autobus scolaires ont été grièvement blessés. 19 personnes ont été transportées en autobus à l’Hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe pour des blessures mineures. 

L’opération de secours avait mobilisé un grand nombre de patrouilleurs de la Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent et de pompiers des Services de Sécurité Incendie de Mont-Saint-Hilaire et de Beloeil, assistés par plusieurs ambulanciers. La route 116 avait été fermée durant six heures.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.