Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 août 2018 - 11:00 | Mis à jour : 6 août 2018 - 10:32

Il n'est pas rentré pour son couvre-feu de 21h

Un ado manque à l'appel de Chambly depuis le 25 juillet dernier

La Régie intermunicipale de police de Richelieu-Saint-Laurent se tourne vers la population afin de résoudre un dossier de fugue. Le 25 juillet dernier, Sunny Pelletier quittait un établissement de Chambly avec un couvre-feu fixé à 21h. Il n'est jamais rentré et manque à l'appel depuis ce temps. 

Voici une description de M. Pelletier fournie par les autorités policières: 

Age : 16 ANS

Grandeur : 1,65 M

Masse : 81 KG

Teint : BAZANÉ

Cheveux : NOIRS

Yeux : BRUNS

Langue parlée : FRANÇAIS

Lorsqu'il a quitté il portait un manteau de pluie noir, un chandail bleu ciel et un pantalon jogging bleu foncé. Il est de nationalité Autochtone. 

Il pourrait se trouver dans le coin de Saint-Constant (Mc Do, maison des jeunes…). Il est atteint d'un trouble de l'autisme. Il pourrait surconsommer et commettre de petits délits.

Toute information pouvant aider les policiers à procéder à l'identification de cet individu devra être transmise en mentionnant le numéro de référence à la section de renseignements et analyse au (450) 536-3333 poste : 1, sra@police-rsl.qc.ca OU À Échec au Crime : 1-800-711-1800. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.