Publicité
9 février 2019 - 12:00

912 plant saisis

Une arrestation à Saint-Paul-de-l'Île-aux-Noix en lien avec de la production illégale de cannabis

La Division des enquêtes sur la contrebande de la Sûreté du Québec a mené une opération en lien avec la production de cannabis illicite le 6 février dernier sur la rue Godin, à Saint-Paul-de-l’Île-aux-Noix.

Les policiers ont réalisé une perquisition, en plus de procéder à l’arrestation d’une femme  âgée de 57 ans de Noyan. Il pourrait y avoir d’autres arrestations en lien avec cette enquête. La personne arrêtée pourrait faire face à des accusations en vertu de la Loi sur le Cannabis.

Lors de la perquisition, les policiers ont saisi 912 plants de cannabis, environ cinq kilogrammes de cannabis séché ainsi que des équipements servant à la production de cannabis. L’opération a mobilisé six policiers de la Division des enquêtes sur la contrebande, un technicien de l’identité judiciaire ainsi que deux policiers de la MRC du Haut-Richelieu de la Sûreté du Québec.

La Division des enquêtes sur la contrebande, via le programme ACCES-Cannabis, a pour mandat de lutter contre le commerce illicite du cannabis. Il est notamment question de  production illégale, ainsi que de la contrebande de quartier, et ce, sur l’ensemble du territoire québécois. 

La Sûreté du Québec rappelle que toute information sur la contrebande de cannabis peut être communiquée en tout temps et de façon confidentielle à la Centrale de l’information criminelle au 1-800-659-4264.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.