Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 décembre 2015 - 15:14

Pourquoi les gens critiquent-ils autant Jean Pascal ?

Gabriel Gignac

Par Gabriel Gignac, Journaliste

Twitter Gabriel Gignac

Je me suis toujours posé cette question, pourquoi les Québécois critiquent-ils autant Jean Pascal ?

Je dis Québécois, car c'est notre peuple qui est le plus critique envers cet athlète de haut niveau. J'ai l'impression que peu importe ses agissements où ses décisions, celui-ci se fait constamment rabrouer par des amateurs de boxe ou de sports en général ou tout simplement par la presse.

Une grande gueule, réellement ?

Récemment, les gens l'ont critiqué pour ses commentaires contre le champion du monde WBO, WBA et IBF, Sergey Kovalev. Le Québécois l'a accusé d'être raciste et de n'avoir aucune classe. Que ses propos soient justifiés ou non, ce n'est sûrement pas la déclaration la plus incendiaire de Jean Pascal. L'ancien champion du monde a déjà parlé de dopage avec Bernard Hopkins, dit qu'il allait faire des pâtes à la sauce sanglante avec Silvio Branco et qu'il allait faire tomber toutes les dents du requin en parlant d'Adrian Diaconnu. On parle ici de promotions de combats premièrement et de façon de vendre son prochain combat. Il est important aussi de comprendre que c'est une guerre psychologique et que c'est une façon de déstabiliser son adversaire. 

Jean Pascal est considéré comme une grande gueule dans notre belle province. Prenez le temps de regarder ce qui se fait ailleurs. Décollez-vous le visage de la fenêtre et regardez ce qui passe ailleurs dans le monde et vous verrez que notre boxeur est loin d'être le pire et que ce genre de propos est très aimé, notamment aux États-Unis.

Le sportif a confiance en lui, il est flamboyant, ne passe pas inaperçu, peu importe l'endroit où il se présente et représente fièrement le Québec. Il est un modèle pour bien des jeunes selon moi. Il a affronté les plus grands de sa catégorie en faisant 24 rondes de boxe avec Bernard Hopkins, plusieurs rounds avec Chad Dawson, Carl Froch, Adrian Diaconnu deux fois et Sergey Kovalev. Il est une source d'inspiration par son courage de toujours affronter les meilleurs. Son orgueil le pousse à ne pas reculer devant personne. 

Il faut dire qu'ici, si tu as confiance en toi, tu es un vantard. Quelqu'un qui dit ce qu'il pense, qui ose s'aimer ou se valoriser est mal vu. Misère...

Anecdote

Pascal est d'une très grande classe avec les amateurs et les médias. Il ne refuse pratiquement jamais une invitation aux émissions de télévision. Je me permets même une petite anecdote personnelle. Quand j'ai commencé dans le monde de la radio en 2010, Jean Pascal était champion du monde WBC depuis peu et celui-ci m'avait accordé une entrevue une semaine avant son combat et une autre le lendemain de l'affrontement contre Silvio Branco. Il m'a donné ma première chance et c'était le premier « gros nom » à qui je parlais. C'est à partir de ce moment que j'ai cru que je pouvais parler à n'importe qui dans ce milieu.

Place au combat maintenant ?

Est-ce que Jean Pascal a une chance de battre Sergey Kovalev le 30 janvier prochain à Montréal ? Bien sûr qu'il a une chance. Évidemment, le Russe est vu gagnant par plusieurs spécialistes, mais il ne faut pas oublier que Jean Pascal a possiblement été sa plus grande menace depuis qu'il est champion du monde.

Le Québécois travaillera désormais avec le très réputé Freddie Roach qui compte à son palmarès en tant qu'entraîneur une longue liste de champions mondiaux. Rien n'est acquis pour Jean Pascal et il devra travailler très fort sur sa défensive notamment, mais rien n'est impossible. Un seul coup de poing peut absolument tout changer en boxe. 

Chose certaine, j'espère que les gens se déplaceront massivement au Centre Bell le 30 janvier prochain pour encourager notre combattant. Pour une fois, j'aimerais que nos semblables soient encouragés plutôt que dénigrés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.