Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
14 septembre 2018 - 09:00

Élections 2018

Plus de soutien et de services sociaux dans la Vallée promet la CAQ

Simon Jolin-Barrette déplore le manque de travailleurs de rue dans la région, une initiative pourtant réclamée par les municipalités. Il souligne également la nécessité d’avoir des travailleurs de rang, entre autres pour épauler les agriculteurs.

Simon Jolin-Barrette rappelle que la pauvreté, l’isolement et les problématiques de santé mentale sont bel et bien présents dans la Vallée. À cet effet, il déplore le manque de travailleurs de rue dans la région, un service pourtant réclamé par les municipalités. « Les travailleurs de rue sont des ressources formées pour identifier de telles problématiques et accompagner les citoyens qui autrement se retrouvent en difficulté. À l’ère où la population vieillit, où on aborde plus franchement les questions de santé mentale, il est important de déployer les efforts nécessaires pour aider les citoyens plus vulnérables. C’est pourquoi je souhaite travailler de concert avec les municipalités afin que le gouvernement à Québec participe au financement de ce service dans la circonscription. » 

Le député sortant et candidat caquiste souligne également l’importance d’embaucher des travailleurs de rang, entre autres pour soutenir les agriculteurs qui travaillent souvent en solitaires et sur qui repose une immense pression financière: « C’est un domaine demandant, où on observe deux fois plus de comportements suicidaires que dans la population générale. »

Aînés, proches aidants et enfants handicapés


Cet engagement de Simon Jolin-Barrette va en ligne droite avec trois autres annonces de la Coalition Avenir Québec: la création de Maisons des Aînés, la bonification de l’aide aux aidants naturels ainsi qu’un meilleur financement du programme de soutien aux parents d’enfants handicapés. « La CAQ propose une approche plus humaine des services aux citoyens, entre autres en soutenant mieux les proches aidants et en offrant des milieux de vie plus adéquats aux personnes âgées », ajoute monsieur Jolin-Barrette. 

La Coalition Avenir Québec a en effet annoncé mardi la bonification du crédit d’impôt pour aidant naturel allant jusqu’à 2500$. De plus, un gouvernement caquiste participera à la construction de 20 maisons de répit en partenariat avec la Fondation Gilles-Carle. « Nous ferons également adopter la première politique nationale sur les proches aidants. Nous consulterons les organismes communautaires, les chercheurs et le Regroupement des aidants naturels du Québec afin d’élaborer les priorités, les mécanismes et le financement de cette future politique structurante », explique monsieur Jolin-Barrette.

Plus tôt dans la campagne, la formation politique avait également présenté un grand projet: les Maisons des Aînés. « C’est grande initiative, qui vise à améliorer les conditions de vie des personnes en perte d’autonomie. Le modèle actuel des CHSLD doit être amélioré. Il faut le revoir afin de traiter avec davantage de respect nos aînés qui ont bâti le Québec », poursuit Simon Jolin-Barrette. Il ajoute également que le personnel doit aussi être mieux traité: « Il faut améliorer les conditions de travail des préposés aux bénéficiaires, mais aussi celles des infirmières; il faut faire cesser le temps supplémentaire obligatoire. Il faut davantage de ressources humaines pour bien traiter nos aînés. »


La CAQ juge également que les parents d’enfants handicapés ont été laissés pour compte. C’est pourquoi elle a annoncé hier qu’elle améliorera le programme d’aide financière pour les parents d’enfants mineurs lourdement handicapés. « Le programme actuel ne répond pas aux besoin. À preuve, 54% des demandes ont été refusées », illustre monsieur Jolin-Barrette. De plus, son parti rétablira l’équilibre entre l’aide versée aux familles naturelles et l’aide versée aux familles d’accueil. « À l’heure actuelle, les familles d’accueil reçoivent plus d’argent que la famille naturelle pour s’occuper d’une personne handicapée. Cela n’est pas normal », déplore-t-il.

« La CAQ souhaite améliorer les conditions de vie des personnes en situation de vulnérabilité. En ramenant les travailleurs de rue et de rang, en offrant plus de soutien aux aidants naturels et en proposant de meilleurs milieux de vie aux aînés, nous démontrons clairement notre volonté d’agir en ce sens », conclut le député sortant.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.