Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
2 octobre 2018 - 06:00

Élections provinciales 2018

Les électeurs de la région font doublement confiance à la Coalition Avenir Québec

Par Salle des nouvelles

Hier soir, les électeurs du Québec étaient appelés aux urnes afin d’élire le prochain gouvernement provincial. Les circonscriptions de Borduas et Saint-Jean ne font pas exception à la règle. Tout comme 74 autres régions du Québec, les électeurs ont placé leur confiance en la Coalition Avenir Québec.

Au terme de la soirée, c’est le député sortant, Simon Jolin-Barrette qui a conservé son siège à l’Assemblée nationale dans Borduas . Il a récolté 20 678 votes contre 9 266 pour le candidat du Parti Québécois, Cédric G. Ducharme. Il sera membre d’un gouvernement caquiste majoritaire.

Avec une majorité de 11 412 voix, M. Jolin-Barrette a été élu avec 47,69 % des suffrages. Le PQ repart avec 21,37 %, Québec solidaire avec 15,7 % des voix, le Parti libéral du Québec ramasse 11,48 % des votes, le Parti Vert se classe au cinquième rang avec 1,92 % des votes, devant le Parti conservateur du Québec qui a recueilli 0.66 % des votes. Le Nouveau parti démocratique du Québec a obtenu 0.49 %, le Parti Citoyens au pouvoir cumule 0, 38 % des voix et le Bloc Pot arrive dernier avec 0.31 %.

Près de 4 000 votes de majorité dans Saint-Jean

Dans Saint-Jean, Louis Lemieux devient le nouveau député avec 16 789 votes, ce soit 39,5 %. Il a obtenu une majorité de 3 618 votes sur son plus proche rival, le péquiste Dave Turcotte avec 13 171 voix, soit 30,99 %. Au troisième rang, on retrouve Québec solidaire avec 14,44 %, le Parti libéral du Québec avec 11,64 %, le Parti Vert du Québec récolte 1,63 %, le Parti conservateur du Québec repart avec 0,87 % des voix, le Parti Citoyens au pouvoir recueille 0,56 % des suffrages et le Nouveau parti démocratique du Québec termine dernier avec 0.37%.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.