Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
19 octobre 2018 - 06:00

Élections provinciales 2018

Deux députés de la Rive-Sud deviennent ministres

Par Salle des nouvelles

Près de trois semaines après l'élection d'un gouvernement caquiste majoritaire, François Legault dévoilait la composition de son cabinet des ministres. La Vallée-du-Richelieu n'est pas en reste puisque les députés de Chambly et de Borduas ont tous deux obtenu un porte-feuille à gérer. 

Le premier Jean-François Roberge s'est vu confier, sans grande surprise, le mandat de ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur. Rappelons qu'il a été élu pour la première fois comme député en 2014. 

Auparavant, il a été enseignant au primaire à Saint-Basile-le-Grand pendant 17 ans. Au fil des ans, à titre de porte-parole de a CAQ en matière d’Éducation, d’Enseignement supérieur et de Jeunesse, il s’est notamment battu pour les services aux élèves en difficulté. Il a aussi lutté contre la bureaucratie scolaire trop lourde.

Depuis son entrée en poste, il défend avec vigueur les dossiers de Chambly, Richelieu, Carignan, Saint-Basile-le-Grand et Saint-Mathias. Que ce soit l’ajout des secondaires 4 et 5 à Chambly, l’ajout d’une gare du REM à l’intersection des autoroutes 10 et 35, l’élargissement de l’autoroute 30, la sécurisation de la Route 116 ou encore l’assainissement de la Rivière Richelieu et du Bassin de Chambly, il est la voix des électeurs de Chambly.

Impliqué dans sa communauté, il organise chaque année de nombreuses activités citoyennes. La Course du député, qu’il tient chaque année depuis 2014, a notamment permis d’amasser et de redistribuer plus de 40 000$ dans la communauté.

Auteur à ses heures, Jean-François Roberge a publié deux romans jeunesse, Francis perdu dans les méandres eFrancis L’Intrépide, parus aux Éditions Pierre Tisseyre. En 2016, il a également publié un essai sur l’éducation, intitulé Et si on réinventait l’école?, dans lequel il détaille ses propositions pour améliorer le système d’éducation québécois.

Borduas, aussi bien représenté 

Le second député de la région à devenir ministre est Simon Jolin-Barrette de Borduas. Homme de confiance du premier ministre, ce dernier obtient une double fonction. Il devient, dans un premier temps, leader parlementaire du gouvernement et, dans un second temps, ministre de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion. 

Sur le plan personne, M. Jolin-Barrette a grandi dans la municipalité de Mont-Saint-Hilaire et il est, encore aujourd’hui, citoyen de sa circonscription. Lors des élections de 2012, il s’était présenté comme candidat de la CAQ dans Marie-Victorin, où il a terminé au second rang.

Saviez-vous qu’il est aussi écrivain? En janvier 2018, il a fait paraître un premier essai intitulé J’ai confiance: réflexions (sans cynisme) d’un jeune politicien aux éditions Québec Amérique. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.