Publicité
15 janvier 2019 - 12:00

Une pétition de plus de 2 000 signatures remise au député de Beloeil-Chambly

C’est le 8 janvier dernier que le maire de la Ville d’Otterburn Park, Denis Parent, remettait la pétition initiée par le comité d’opposition citoyenne « Ensemble contre TELUS », demandant à Telus de retirer son projet de construction de tour à Otterburn Park, au député de Beloeil-Chambly,  Matthew Dubé.

Signée par plus de 2 000 personnes, cette pétition s’oppose à la construction d’une tour de télécommunication de 40 m de hauteur sur un boisé protégé aux abords des Bosquets Albert-Hudon, autorisée par le ministre fédéral de l’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE).

« Il faut rappeler que même si la Ville d’Otterburn Park a entrepris plusieurs démarches juridiques, l’appui des résidents est essentiel afin de préserver la dernière parcelle de forêt centenaire de la ville et un écosystème forestier exceptionnel, selon le ministère provincial des Forêts, de la Faune et des Parcs », a souligné M. Parent.

M. Dubé a ajouté : « Le gouvernement fédéral doit écouter la voix des citoyens. Cette pétition s’ajoute à plusieurs gestes citoyens déjà entrepris et démontre que le projet n’a pas l’acceptabilité sociale. Le Ministre a la responsabilité de revoir le dossier ».

Rappelons que, compte tenu des procédures intentées par la Ville, TELUS n’entreprendra pas les travaux de construction de la tour au moins jusqu’en juin 2019. Pour plus d’information, les citoyens sont invités à suivre la page Facebook « Ensemble contre Telus » ou à écrire à ensemblecontretelus@gmail.com. Il est aussi toujours possible de signer la pétition en ligne au http://bit.ly/petitioncontretelus.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.