Publicité
16 février 2019 - 12:00

Plan visant à prioriser la santé des gens et l'environnement

Le NPD veut interdire les plastiques à usage unique d'ici 2022

Par Salle des nouvelles

Le parti néo-démocrate a présenté, mardi dernier son plan visant à accorder la priorité à la santé des gens et à l'environnement en demandant l'interdiction des plastiques à usage unique d'ici 2022, dans le cadre d'une stratégie plus vaste de réduction des déchets.

« La pollution plastique est une menace directe et croissante pour les écosystèmes, les chaînes alimentaires et la santé humaine, et elle est même absorbée par notre corps. Des mesures urgentes sont nécessaires pour limiter les dommages causés par la pollution plastique, mais les propos des libéraux de Justin Trudeau ne se sont pas traduits par des mesures ou des résultats, a déclaré Anne Quach, députée de Salaberry-Suroît. La Ville de Montréal propose déjà d'interdire l'utilisation de pailles de plastique, de sacs de plastique et de couvercles de tasse à café en plastique. C’est clair que Justin Trudeau devrait déployer ces efforts partout au pays. »

Selon l’organisme Environmental Defence, « Le Canada a besoin de règles strictes et normalisées d'un océan à l'autre. Nous demandons au gouvernement fédéral de créer une stratégie nationale sur les plastiques ». Le NPD répond à cet appel avec le plan qu’il a lancé cette semaine.

« La paille ou le sac en plastique moyen ne sera utilisé que pendant quelques minutes ou quelques heures, mais il nous survivra longtemps comme déchet dans notre environnement. Mais quand vient le temps d'agir, les libéraux de Justin Trudeau se rangent du côté des producteurs de plastique, au lieu de protéger les gens, ajoute Mme Quach. Nous croyons qu'un leadership fort et une action déterminée sont maintenant nécessaires pour combattre efficacement la pollution plastique. Le NPD continuera de pousser les libéraux de Justin Trudeau à agir maintenant.»

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.