Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
6 juin 2017 - 14:08

5 villes intéressantes où démarrer un commerce au Québec

article commandité

Beaucoup d'indicateurs incitent à suivre la vague de relance économique qui illumine l'ensemble de la Province. Mais quelles villes en particulier semblent plus attractives pour démarrer un commerce ?

1. Saguenay vous tend les bras

À quelques encablures du lac Saint-Jean, le maire Jean Tremblay ne lésine pas ces dernières années sur les mesures d'attractivité !

Dernière en date, la proposition d'accorder un congé de taxes de dix ans à toute nouvelle entreprise qui viendrait s’installer sur son territoire. Elle s'accompagnerait d'une enveloppe dès 2018 si la mesure est votée.

Très engagé dans la promotion de la norme de construction LEED, le maire de Saguenay encourage en parallèle les entreprises de construction à proposer logements et commerces durables.

Dans ce contexte, le quadrilatère de Jonquière pourrait bien attirer des commerces à grande surface.

2. Rivière-du-Loup : championne de l'entrepreneuriat

Le dernier palmarès de la Fédération canadienne des entreprises indépendantes (FCEI) datant d'octobre 2016 classe la municipalité de 20 000 habitants du Bas-Saint-Laurent en tête des villes les plus attractives.

«les signes les plus sûrs d'une ville dynamique sur le plan entrepreneurial sont une forte concentration d'entrepreneurs et un taux élevé de démarrage d'entreprises», note la FCEI.

3. Laval en tête des grandes villes

Des 10 plus grandes municipalités de la Province, c'est Laval qui facilite le plus la vie des entrepreneurs. C'est ce qui ressort de cette même étude.

Vous pouvez trouver un local commercial à louer partout au Québec, mais comment bien choisir son implantation ?

Certes, le dynamisme de la région est essentiel. Mais souvent l'un des obstacles reste la complexité et l'accès au cadre réglementaire en vigueur (notamment le coût et le délai à prévoir pour l'obtention des permis nécessaires).

En matière de cadre réglementaire, Laval fait jeu égal avec Québec, devant Montréal, Longueuil et Gatineau.

4. Québec et Ikea ont concrétisé leurs fiançailles

Le nouveau pôle commercial de 5 millions de pieds carrés du Groupe Dallaire a attiré le géant du meuble Ikea dans Sainte-Foy. La construction du commerce de 340 000 pieds carrés (comparable à celui de Boucherville) vient de débuter.

Cette implantation, non seulement très attendue des consommateurs, est certaine de drainer nombre de nouveaux commerces dans son sillage. Il ouvrira ses portes à la fin de l'été 2018 avec l'embauche de 200 à 250 employés. Le leader suédois prévoit près du double d'emplois indirects.

5. Drummondville au carrefour des autoroutes 20 et 55

Le développement économique récent de Drummondville dans le Centre-du-Québec fait des envieux. Avec plus de 1 milliard $ investis dans son parc industriel en 5 ans, Drummondville est en situation de quasi-plein-emploi.

Pour favoriser l'activité économique, la Ville vient de présenter sa planification stratégique jusqu'en 2022. Son atout majeur ? 70 % de la population du Québec habite à moins de 90 minutes en voiture.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.