Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 octobre 2017 - 15:15

Les bois les plus couramment utilisés pour un plancher non verni

Article commandité

Chêne, merisier, érable, noyer, quels bois sont aujourd'hui préférés au Canada pour la confection d'un plancher ?

Le bois canadien

Le bois canadien par excellence est l'érable dur, employé pour réaliser des planchers de bois franc. C'est un bois au grain fin, à la texture uniforme et douce. Ses anneaux de croissance sont minces et faiblement contrastés. Sa couleur varie du blanc au beige jusqu'au brun soutenu.

Les autres bois exploités au Canada pour les planchers sont couramment :

  • le chêne : chaleureux

  • le hêtre : rustique, proche du pin

  • le merisier : ambré et nuancé

Les planchers flottants

Si le chêne a été employé durant des siècles pour la réalisation de planchers massifs, il est aujourd'hui beaucoup plus fréquemment utilisé pour les parquets flottants. On retrouvera du chêne allemand chez les fournisseurs, pour son prix compétitif (généralement entre 0,99 $ et 1,29 $ / pi. carré pour les moins chers).

Il s'agira de chêne blanc, gris ou brun. Le chêne rouge est plus précieux, plus élégant, plus noble et surtout plus cher.

FSC, qu'est-ce que c'est ?

Vous préférerez vous fournir en bois certifié FSC (pour « Forest Stewardship Council »). Ce label ne garantit pas la qualité, mais que la production de bois ou d'un produit à base de bois respecte les procédures de gestion durable des forêts.

L'entretien de plancher nécessitera quoi qu'il en soit un service de sablage de plancher sur la Rive Sud utilisant un procédé d’aspiration puissant et complet.

Dureté du bois

Les fournisseurs vous parleront peut-être du test de Janka, qui permet de classer sur une échelle la dureté de chaque essence. Ainsi, l'acajou et le jatoba font partie des bois les plus durs utilisés pour des planchers (avec respectivement des scores de 2200 et 2350) tandis que le tremble (espèce de peuplier) et le pin blanc sont au bas de l'échelle de dureté avec respectivement des scores de 350 et 420.

L'érable dur, le bambou naturel et le chêne blanc se situent dans les valeurs moyennes (respectivement 1450, 1380 et 1360) tandis que le chêne rouge descend à 1290 et le hêtre à 1300.

Les bois exotiques et le bambou

Le bois exotique le plus dur est l'ipé (avec un indice de 3684), utilisé pour les terrasses. Le bambou en revanche bénéficie d'une attention particulière de nos jours dans les intérieurs soignés. Il offre l'avantage d'être résistant, tout en étant abordable (dès 3 $ le pied carré) et avec un fini des plus agréables.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.