Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 décembre 2017 - 10:18

Qu'est-ce que l'infection par le VPH ?

Article commandité

Il faut savoir que la plupart des hommes et des femmes qui ont une vie sexuelle active auront une infection à VPH à un moment ou à un autre de leur vie.

Qu'est-ce que le VPH ?

Le VPH est le virus du papillome humain, une famille qui compte une soixantaine de types de virus dont plus de 40 sont transmissibles sexuellement. Certains sont à faible risque de cancer, d'autres à risque élevé.

Chaque année, au Québec, environ 300 femmes reçoivent un diagnostic de cancer du col de l’utérus.

Les VPH augmentent le risque d’infection par le VIH.

Qu'est-ce qu'un condylome ?

Un condylome est un symptôme d’infection par VPH à faible risque de cancer. Les condylomes sont des verrues qui se manifestent sous forme de petites bosses sur la peau ou les muqueuses des organes génitaux (pénis, scrotum, vulve, vagin, anus) ou, parfois, de la gorge. Une personne peut être infectée sans le savoir car, très souvent, elle n’a pas de symptôme.

Les condylomes apparaissent entre 3 semaines et plusieurs mois, ou jusqu'à des années après l’infection. Ils peuvent disparaître sans traitement particulier en quelques années et réapparaître. Ils sont cependant sans risque majeur pour la santé.

Des risques plus élevés

Dans la majorité des cas, le système immunitaire élimine ces infections au bout de plusieurs mois. Les personnes ayant un système immunitaire affaibli présentent un risque plus élevé d'infection persistante pouvant mener vers des lésions cancéreuses.

Chez la plupart des femmes, la présence du virus est impossible à détecter après 2 ans. Chez une minorité de femmes infectées, l’infection peut cependant persister plus de 2 ans et entraîner des lésions au col de l’utérus.

Ces lésions peuvent causer des saignements vaginaux anormaux, par exemple au moment des relations sexuelles.

Que faire en cas de saignements anormaux ?

Il n'existe pas de traitement efficace contre les virus responsables des infections à VPH mais uniquement contre leur manifestation.

En cas de saignements vaginaux anormaux, il est fortement conseillé de prendre rendez-vous pour une colposcopie à Montréal.

Qu'est-ce qu'une coloscopie ?

La coloscopie est un examen vaginal pour le dépistage de VPH. Elle vise à repérer des lésions inflammatoires sur les muqueuses du col de l'utérus ou du vagin. Elle permet aussi de détecter parasites (trichomonases) et mycoses.

Le coloscope n'est rien d'autre qu'une loupe grossissante. Cet examen n'est pas plus douloureux qu'un frottis.

Comment se protéger ?

Au Québec, un vaccin contre les VPH est offert gratuitement dans le cadre du Programme québécois d’immunisation. L'utilisation du condom reste le meilleur moyen d'éviter toute transmission par voie sexuelle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.