Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
7 janvier 2018 - 11:11

Cellulite ou peau d’orange ?

Article commandité

Quelle est la différence entre la cellulite et la peau d’orange ? À vrai dire, il n’y pas une très grande différence. Il faut surtout noter qu’il existe trois sortes de cellulites et l’une d’entre elles est communément appelée « peau d’orange » en raison de l’apparence qu’elle donne à la peau et le plus important à retenir, c’est qu’on peut la traiter au moyen d’un traitement anticellulite.

On distingue trois formes de cellulite. Il y a d’abord la cellulite dite « aqueuse » qui est provoquée par une mauvaise circulation sanguine ou lymphatique. Il s’agit de graisses non éliminées qui s’accumulent au point de former de petits capitons à la surface de la peau. Ce type de cellulite engendre entre autres la sensation qu’on appelle « jambes lourdes ». La cellulite « fibreuse » provient d’un durcissement des fibres de collagène et s’installe avec le temps. Enfin, il y a la cellulite « adipeuse » qui résulte d’une accumulation anomale de cellules graisseuses sous la peau. C’est cette dernière catégorie que l’on appelle couramment « peau d’orange » dans le langage populaire et qui est visée par les traitements anticellulite.

La cellulite adipeuse doit son surnom à l’aspect que prend la peau lorsque les graisses s’accumulent dans l’hypoderme. Elle se produit lorsqu’on ne dépense pas assez de calories : l’excès d’énergie se transforme en graisse qui se retrouve le plus souvent au niveau des hanches, des cuisses et des fesses. Ce phénomène toucherait jusqu’à 90 % des femmes au cours de leur vie.

Comment s’en débarrasser ?

Oubliez les régimes draconiens et les diètes farfelues, cela ne règle généralement pas le problème. Il est préférable de recourir à un traitement anticellulite et pour en savoir plus, renseignez-vous sur les traitements offerts auprès de professionnels.

Il ne faut surtout pas se sentir coupable : la cellulite n’est pas nécessairement causée par une vie trop sédentaire ou une alimentation trop riche en lipides. D’autres facteurs entrent en jeu comme l’hérédité, le stress, le tabagisme, le mauvais fonctionnement du foie et un problème d’hormones féminines. En fait, la médecine n’est pas parvenue à identifier une cause claire et précise.

Au lieu de se désoler, il préférable de se tourner vers le traitement anticellulite car cette condition peut entraîner à la longue des douleurs et de l’hypersensibilité – en plus de ne pas être joli à voir.

Le traitement

Adopter un régime alimentaire sain et cesser de fumer aide grandement, tout en éloignant le risque de complications au niveau de la santé.

Le traitement anticellulite ne nécessite aucune intervention chirurgicale. On procède en quatre étapes : énergie optique et infrarouge, radiofréquence bipolaire et massage mécanique. Pour de bons résultats, il est recommandé de recevoir de 4 à 8 traitements à raison d’un par semaine. On peut répéter le traitement anticellulite à tous les trois mois pour des résultats optimaux et contenir le problème.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.