Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
13 juin 2018 - 22:01

Texte commandité

Dents de sagesse : quels sont les risques ?

Situées tout au fond de la bouche, les dents de sagesse poussent généralement entre 16 et 25 ans. D’un individu à une autre, il existe de grandes différences : certaines possèdent leurs 4 dents de sagesse, tandis que d’autres n’en ont que 2, 3 ou même aucune. De même, certaines personnes conservent ces dents, mais il est aussi possible qu’une extraction soit nécessaire pour diverses raisons. Voici les principaux risques liés aux dents de sagesse :

Le manque de place dans la mâchoire

Le premier risque que peuvent représenter les dents de sagesse concerne le manque de place. Ce désagrément est plutôt fréquent : la mâchoire n’est pas assez grande pour pouvoir accueillir les nouvelles dents. Dans ce cas, le risque est alors que les autres dents soient poussées vers l’avant, dans le but de libérer la place nécessaire.

 

Ce phénomène est d’autant plus problématique lorsque la personne a suivi un traitement orthodontique. En effet, le port d’un appareil dentaire en vue de réaligner la dentition a tendance à augmenter la malléabilité de la mâchoire. Le résultat est que même après le traitement, les dents sont davantage susceptibles de bouger.

Une pression au fond de la bouche

Deuxièmement, les dents de sagesse étant fixées à l’arrière de la mandibule, il arrive parfois qu’elles exercent une pression trop importante au fond de la bouche. Cette pression peut alors entraîner d’autres soucis musculo-squelettiques chez le patient. Notamment :

  • La mâchoire qui se bloque, craque ou ne peut pas s’ouvrir complétement.
  • Des maux de tête, dus à la pression à l’arrière du crâne.
  • Des douleurs dans les oreilles, qui sont en contact direct avec la mandibule.
  • Des soucis d’oreille interne, voire des vertiges et des acouphènes.

 

Ces effets secondaires ne doivent pas être pris à la légère. Étant parfois attribués à tort à d’autres causes, ils nécessitent un diagnostic médical approfondi.

Les dents de sagesse mal alignées

Enfin, il arrive aussi qu’il y ait suffisamment de place dans la bouche, mais que les dents de sagesse soient mal positionnées. Si elles poussent de travers (on parle de mauvais axe d'éruption), la personne peut subir les mêmes désagréments que cités précédemment.

 

Pour éviter ces soucis, il faut pratiquer des soins dentaires dans une clinique équipée. Le dentiste va alors extraire la ou les dent(s) de sagesse gênante(s).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.