Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 juillet 2018 - 09:00

Allez-vous succomber à la frénésie des plaques d'immatriculation personnalisées ?

Par Salle des nouvelles

Depuis vendredi dernier, il est possible pour les Québécois de commander leur plaque d'immatriculation personnalisée. 

Possible dans plusieurs grandes villes du pays depuis bon nombre d'années, le projet de plaques personnalisées avait été annoncé en 2014 par le Parti Québécois. Il aura fallu quatre ans pour que le ministre des Transports, André Fortin, mène à terme le projet. 

Dès le lancement de la plateforme pour commander les plaques, une panne est survenue en raison d'un trop fort achalandage. C'est donc seulement depuis ce matin, le 30 juillet que les intéressés peuvent commander leur plaque personnalisée au coût de 250 $ plus 34,50$ de frais de renouvellement annuel. 

Personnalisée oui, mais pas n'importe comment

Évidemment, certaines règles ont été établies par la Société de l'assurance automobile du Québec : 

En ce qui concerne les mots, il y aura toutefois certaines restrictions venant de la part de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ). Les voici : 

  • La plaque laisse faussement croire que le propriétaire du véhicule routier est une autorité publique ou y est lié (exemple : POLICE).
  • La plaque exprime de l’insouciance à l’égard de la sécurité routière (exemple : SAOUL).
  • La plaque exprime une idée obscène, indécente ou scabreuse (exemple : SEXE, PUTAIN, PÉDÉ, VACHIER).
  • La plaque promeut la perpétration d’une infraction criminelle (exemple : KILLYOU, HIT N RUN, CRACK).
  • La plaque exprime une idée que la loi réserve à autrui ou dont elle lui interdit l’usage (exemple : PEPSI).

Et vous, allez-vous succomber à la frénésie des plaques d'immatriculation personnalisées ?

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.