Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
30 août 2018 - 12:00

Délocalisation des services de santé vers Saint-Jean-sur-Richelieu

Plus de 100 personnes manifestent pour le retour des services au CLSC du Richelieu

Les citoyens ont répondu en grand nombre à l’invitation des candidats du Parti Québécois Christian Picard (Chambly) et Nicolas Dionne (Iberville) de manifester contre la délocalisation des services de santé vers Saint-Jean-sur-Richelieu. Ils étaient plus d’une centaine au rendez-vous samedi matin, sur le stationnement du CLSC du Richelieu.

La manifestation a pu avoir lieu, même si au départ un agent de sécurité a voulu s’interposer pour l’empêcher de se tenir sur les terrains de l’établissement. Il aurait été dangereux de déplacer la manifestation sur le chemin des Patriotes, devant le CLSC, compte tenu de la circulation rapide à cet endroit.

Christian Picard et Nicolas Dionne se sont fait les porte-paroles des citoyens pour exprimer haut et fort leur souhait de conserver la clinique sans rendez-vous au CLSC du Richelieu.

Crédit photo: Courtoisie 

Par ailleurs, les candidats du Parti Québécois de Chambly et d’Iberville voulaient cette manifestation ouverte, considérant que l’unité des efforts est essentielle à l’obtention de résultats concrets. Pour cette même raison, ils apprécient avoir reçu l’appui du candidat de la CAQ dans leurs démarches face au CISSSS Montérégie-Centre. Nous attendons des nouvelles du CISSSS au courant du mois de septembre.

Rappelons que depuis le 18 juin, la Clinique sans rendez-vous du CLSC du Richelieu a été transférée à la Clinique Midi-Soleil de Saint-Jean-sur-Richelieu, éloignant ce service de proximité de la population qu’il est sensé desservir. Comme le mentionnait plus tôt cet été Christian Picard, la clinique est aussi touchée par une réduction du nombre de rendez-vous suite au réaménagement des postes et au transfert de ceux-ci à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Christian Picard rappelle qu’un gouvernement du Parti québécois mettrait rapidement en place des mesures concrètes pour la santé :

- Ouvrir les CLSC jusqu'à 21h, 7 jours sur 7 ;

- Déployer un réseau de cliniques avec des infirmières praticiennes pour traiter des urgences mineures et assurer le suivi de certaines maladies ;

- Mettre en place une série de mesures notamment un décloisonnement des actes cliniques pour permettre à 200 000 professionnels de la santé de prodiguer des soins de manière autonome;

- Geler le salaire des médecins et augmenter les budgets pour les soins à domicile. Une pétition à cet effet compte déjà plus de 2000 signatures.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.