Publicité
Mercredi, 26 novembre 2014
27 novembre 2011 - 00:00

Des gentlemen à l’aréna

Par Isabelle Laramée

La Ligue de hockey des gentlemen’s, qui a soufflé ses 20 bougies l’an dernier, a renoué avec l’action cette année à Mont-Saint-Hilaire. Il s’agit de l’ancienne ligue de la CIL, qui a changé de nom en 1990. Au fils des ans, les joueurs sont devenus de vieux chums. Mais détrompez-vous, lorsque la rondelle touche la glace, la courtoisie prend le bord ! Le temps d’un match, bien entendu.

Puisque la ligue existe depuis plusieurs années, la majorité des joueurs sont des vétérans. « Tout le monde se connait et tous les joueurs s’affrontent l’un contre l’autre aux trois semaines », explique le président, Mario Larivée.

La ligue des gentlemen’s compte 44 joueurs de 35 à 50 ans, divisés en quatre équipes. Plusieurs sont dans le circuit depuis plus de 15 ans. Semaine après semaine, les joueurs s’affrontent et se font compétition, tout en restant respectueux les uns envers les autres.

Des séries éliminatoires sont organisées une fois le calendrier régulier complété. L’enjeu : la coupe Gentlemen’s. Bien que la ligue soit compétitive, l'ambiance reste bien amicale. On prend d’ailleurs soin de remettre des trophées et des prix de consolation.

Afin d’être justes et équitables, les points sont comptabilisés pour chaque période et les joueurs sont répartis également dans chacune des équipes, selon leur niveau de jeu.

Comme dans toute bonne ligue de garage, l’entraide est grande entre les gentlemen. C’est pourquoi ils se sont cotisés pour payer les frais d’inscription d’un coéquipier ayant des difficultés financières. Un beau geste d’esprit d’équipe.

Une ligue de hockey, ce n’est pas juste pour faire du sport. C’est aussi un réseau social. Puisque les restaurants sont fermés une fois la rencontre terminée, le dimanche soir, les joueurs se rassemblent dans les vestiaires pour boire une bonne bière et manger des croustilles. À l’occasion, ils font même cuire des hot-dogs ! Mais malheureusement mesdames, ce qui se dit dans le vestiaire, reste dans le vestiaire !

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:




Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.