Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
26 septembre 2018 - 12:00

Cédrik Blais et Courtney Sarault l'emportent tous deux pour la deuxième fois du week-end

Charles Hamelin signe sa première victoire des Championnats canadiens sur courte piste 2018

Charles Hamelin, le vétéran de quatre Jeux olympiques et le champion du monde en titre originaire de Sainte-Julie, QC, a signé sa première victoire des Championnats canadiens sur courte piste 2018 lorsqu'il s'est imposé dans l'épreuve masculine du 1500m, samedi dernier. 

Cédrik Blais de Châteauguay, QC, et Courtney Sarault de Moncton, NB, l'ont quant à eux emporté pour la deuxième fois des Championnats en ayant le dessus au 1000m masculin et au 1500m féminin, respectivement.

« Ç'a été une grosse journée !, a lancé Hamelin après sa victoire. Aujourd’hui, je me sentais vraiment mieux qu’hier. Au 1000m, j’ai eu une troisième place – un résultat très satisfaisant. Puis, au 1500m, j’avais les jambes pour faire tout ce que je voulais faire. C’était ma première victoire de la fin de semaine, mais j'espère que ce n’est pas la dernière. »

Sarault était tout aussi enchantée de son résultat.

« Je suis vraiment satisfaite de ma dernière course. Mes jambes sont de plus en plus lourdes, donc l'aspect mental commence à entrer en jeu et la clé, c'est d'être assez forte pour continuer à pousser malgré la fatigue. C'est ce que j'ai fait durant ma course – j'ai poussé jusqu'au point où je n'en avais plus la force. Je suis vraiment contente de cette première place. »

Alyson Charles de Montréal, QC a terminé au premier rang du 1000m féminin.

Sarault a par ailleurs pris le deuxième rang du 1000m féminin, tandis que Jamie Macdonald de Fort St. James, CB, a fait de même au 1500m féminin. Macdonald a également accédé au podium l'issue du 1000m féminin en vertu d'une troisième place, et Charles a terminé au même rang au 1500m.

Chez les hommes, Pascal Dion de Montréal, QC et Hamelin ont complété le podium dans cet ordre dans l'épreuve masculine du 1000m. Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau, QC a fini deuxième dans le 1500m, tandis que la troisième place de Dion dans cette distance lui a permis d'accéder au podium pour la troisième fois de la compétition.

« La première journée m'a vraiment donné confiance, a affirmé Dion. Quand j'ai commencé la compétition, je ne savais pas trop où je me situais par rapport aux autres patineurs. Mais j’avais de bons objectifs en tête et ça m’a vraiment bien guidé dans mes premières courses. »

La dernière journée de compétition, dimanche, permettra aux patineurs de disputer leurs deuxièmes épreuves de 1000m et 500m de la fin de semaine. Ces courses s'avèreront la dernière occasion pour les athlètes en lice d'obtenir un poste au sein de l'équipe qui représentera le Canada sur le circuit de la Coupe du monde et aux Championnats du monde en 2018-19.

On peut consulter la liste complète des participant(e)s, le calendrier des courses et les résultats en direct à www.speedskating.ca.

À propos de Patinage de vitesse Canada

Patinage de vitesse Canada (PVC) est l’organisme régissant le patinage de vitesse longue piste et courte piste de compétition au Canada. Fondé en 1887, PVC se compose aujourd’hui de 13 associations provinciales et territoriales. Il s’engage à inspirer le Canada à se dépasser grâce au pouvoir du patinage de vitesse. Depuis 1932, les athlètes canadiens ont récolté 63 médailles olympiques. PVC les salue, ainsi que les entraîneurs, officiels, bénévoles et intervenants qui ont permis à ces athlètes de marquer l’histoire du sport.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.