Publicité
9 août 2019 - 12:00

Le tarif du permis est la moitié moins cher qu'actuellement

Moins cher de stationner à Montréal pour les propriétaires de véhicules électriques dès le 1er octobre

Par Salle des nouvelles

Vous demeurez dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, mais votre profession vous amène souvent à Montréal? Si c’est le cas, vous serez content d’apprendre que si vous possédez un véhicule électrique ou libre-service, il en coûtera moins cher pour s’y stationner dès le 1er octobre.

C’est par voie de communiqué que l’administration de Valérie Plante a dévoilé les détails entourant les tarifs exigés pour les permis de stationnement pour les véhicules en libre-service (VLS). Pour la nouvelle période débutant le 1er octobre, le tarif de renouvellement ou la délivrance d’un permis de stationnement universel pour les véhicules à essence ou hybride sera dorénavant de 835$. Pour les véhicules électriques ou VLS, il sera de 300$.

Cette mesure vise à garantir la progression des VLS à Montréal et à encourager l'électrification des transports. Une voiture électrique permet de réduire de façon significative les émissions de gaz à effet de serre par rapport à un véhicule à essence et contribue à améliorer la qualité de vie des Montréalaises et Montréalais.

« Les véhicules en libre-service sont un service fort apprécié par la population. Ils contribuent à améliorer la mobilité à Montréal en plus d'offrir une alternative à la voiture personnelle. En offrant une réduction des tarifs des permis de VLS, nous souhaitons faire augmenter le nombre de véhicules électriques sur le territoire, offrir une plus grande couverture géographique des services déjà présents et créer un engouement pour attirer d'autres entreprises à s'implanter à Montréal. Une saine compétition est toujours bénéfique et est profitable pour les utilisateurs de ce service, qui seront mieux desservis », a souligné le responsable de l’urbanisme, de la mobilité et de l’Office de consultation publique de Montréal, Éric Alan Caldwell.

Soulignons aussi la volonté de la Ville de Montréal de rendre accessible aux VLS le stationnement sur rue payant dans le secteur du centre-ville. Une réflexion est déjà amorcée en ce sens en collaboration avec la société en commandite Stationnement de Montréal.

Enfin, notons que pour l’année ayant débuté le 1er octobre 2018, il en coûtait 1346 $ pour renouveler ou obtenir un permis de stationnement pour un véhicule à essence ou hybride. Les véhicules électriques ou VLS devaient débourser 673 $ pour le même service.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.