Publicité
25 novembre 2019 - 06:00

Une alternative aux apprentissages traditionnels

Coup de projecteur sur l'apprentissage au gymnase interactif de l'école de l'Amitié

Par Salle des nouvelles

Cette année, l’école de l’Amitié à Saint-Jean-Baptiste innove en offrant à ses élèves le gymnase interactif Lü. Il s’agit de la première école de la commission scolaire et de l’une des cinq premières au Québec à se doter de ce tout nouveau système. Johanne Le Blanc, directrice de l’école, a présenté la structure à des dizaines de parents et d’enfants.

Un projecteur a été installé dans le gymnase de l'école. Il permet aux élèves de s’activer tout en travaillant des notions de mathématiques, de français ou d’anglais. Suivant la tendance sociétale où le numérique est diffusé (presque) partout, les enfants apprennent davantage à l'intégrer, notamment à l'école. Cet outil est une manière de le faire de manière adéquate, tout en gardant de saines habitudes, selon la direction. Il s'agit d'une "alternative appropriée aux apprentissages traditionnels".

Entre application de yoga et matières "classiques"

Au sein des cours d’éducation physique, le projecteur peut aider à diversifier les activités grâce à ses applications de yoga ou d’entraînements divers. Dans les cours réguliers, les enfants peuvent pratiquer diverses notions (mathématique, anglais, français, sciences, culture générale). Au service de garde, les enfants sont motivés à bouger grâce aux jeux amusants proposés. Une façon de développer à la fois des habiletés physiques et cognitives.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.