Publicité
14 août 2019 - 15:00

Investiture dans La Prairie

Alain Therrien tentera de se faire élire pour le Bloc Québécois

Par Salle des nouvelles

C’est sans surprise qu’Alain Therrien a été confirmé sans opposition comme candidat du Bloc Québécois dans la circonscription de La Prairie aux élections d’octobre prochain aux côtés du chef Yves-François Blanchet.

« La réputation de l’ami Alain Therrien n’est plus à faire dans le coin. Il n’est pas du genre à lâcher le morceau quand vient le temps de défendre notre économie, notre agriculture, nos valeurs et notre projet de pays dans lequel on n’aurait pas besoin de se battre avec Ottawa pour que nos choix de société soient respectés.  Alain va se tenir debout pour nos producteurs sous gestion de l’offre. Il va promouvoir un développement économique respectueux de l’environnement et des besoins des familles pour la Montérégie. Et il va protéger la laïcité de l’État et le français comme langue commune au Québec, deux sujets qui sèment très malheureusement la controverse à Ottawa », a déclaré M. Blanchet.

Alain Therrien a été député de Sanguinet pour le Parti Québécois de 2012 à 2018. Il a occupé les postes d’adjoint parlementaire au ministre des Finances ainsi qu’au ministre des Relations internationales, de la Francophonie et du Commerce extérieur dans le gouvernement de Pauline Marois. Il a également été porte-parole de l’opposition officielle, entre autres, en matière d’économie. M. Therrien est détenteur d’une maîtrise en sciences économiques de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), où il a été chargé de cours ainsi qu’à l’École des Hautes études commerciales (HEC) et au Cégep André-Laurendeau. Entrepreneur, il a cofondé Plancom Consultant et ALMA fruits. M. Therrien est directeur de la recherche à l’Institut de recherche sur l'autodétermination des peuples et des indépendances nationales (IRAI).

« Quand le Bloc était fort à Ottawa, le Canada a signé des accords de libre-échange avec 16 pays sans une seule brèche dans la gestion de l’offre. Depuis, nos agriculteurs ont été sacrifiés trois fois de suite et même les promesses de compensations ne sont pas respectées. C’est ça, la différence que le Bloc Québécois peut faire pour les gens de La Prairie. Les députés des autres partis sont prêts à faire des compromis concernant nos entreprises, notre qualité de vie et nos valeurs. Ils sont prêts à rester silencieux quand leur parti fait des choix qui vont à l’encontre de nos intérêts. Je peux vous garantir que je ne le ferai jamais et qu’un élu du Bloc Québécois n’a jamais à le faire », a conclu Alain Therrien.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.