Publicité
14 septembre 2019 - 06:00

Passionnés de mathématiques

Deux frères de Carignan se démarquent à l'échelle nationale

Par Salle des nouvelles

Depuis qu’ils sont tout petits, les frères Noa et Lucas Dickner de l’école Carignan-Salières à Carignan sont férus de mathématiques. Ils tiennent probablement cette passion de leur père, Marco Dickner, actuaire chez Willis Tower Watson. Leur extraordinaire performance au concours canadien Mathematica Centrum en avril dernier en est la preuve.

Alors qu’il était seulement à la maternelle, Lucas Dickner était déjà capable d’effectuer des opérations complexes pour son âge, notamment des racines carrées, des moyennes, des multiplications et des divisions. Maintenant qu’il est en 5e année, cette facilité s’est exacerbée.

Voyant que c’était d’une telle simplicité pour lui, sa mère, Amélie Poulin, a décidé de l’inscrire au concours canadien Mathematica Centrum. Au concours Fibonnaci pour les élèves de 5e année, il a obtenu une note de 90 % (36/40), alors que la moyenne nationale est de 55 % (22/40). C’est un résultat exceptionnel, puisqu’il a terminé au 162rang sur les 13 984 élèves qui participaient à travers le Canada. « En plus, il n’a reçu aucun cours pour se préparer », a précisé Mme Poulin.

Son frère, Noa Dickner, s’est également démarqué au concours Byron-Germain de Mathematica Centrum pour les élèves de 4e année. Il a terminé avec une note de 7 % au-dessus de la moyenne nationale parmi les 11 628 élèves qui participaient à travers le Canada.  « C’est un très bon résultat pour Noa, puisque c’était son premier concours et il est l’un des plus jeunes élèves de 4e année, puisqu’il est né au mois d’août  » a exprimé Mme Poulin.

Pour les frères Dickner, participer à des concours de mathématiques est très valorisant. Pour favoriser la persévérance scolaire des jeunes, particulièrement les garçons, il est important d’identifier leurs passions et de leur montrer qu’en travaillant, il est possible de réussir. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.