Publicité
11 juillet 2019 - 13:01 | Mis à jour : 13:25

Hockey

Une entraîneure-chef et une conseillère sportive se joignent aux Lynx du cégep Édouard-Montpetit

Par Salle des nouvelles

Les Lynx du cégep Édouard-Montpetit ont embauché une entraîneure-chef et une conseillère sportive spécialisée, possédant chacune une solide expérience en gestion d’équipes et en développement de talents, afin d’offrir une structure d’encadrement professionnelle à son équipe féminine de hockey.

« La conseillère sportive Stéphanie Poirier sera responsable de l’encadrement du groupe d’entraîneurs et agira à titre de mentore pour la nouvelle entraîneure-chef, Sina Bourbeau. Il s’agit d’une nouvelle structure d’encadrement des entraîneurs qui permettra d’offrir un programme sportif de grande qualité, a déclaré Éric Bronsard, directeur du Centre sportif du cégep Édouard-Montpetit et des équipes sportives Lynx. Nous sommes heureux d’avoir ces grands talents dans notre équipe d’entraîneurs. Elles constituent un atout pour le programme de hockey féminin. Grâce à leur soutien professionnel, nos étudiantes auront tous les outils pour devenir de meilleures athlètes. »

Nouveaux défis

Entraîneure adjointe depuis quatre ans chez les Lynx, Sina Bourbeau a fait ses preuves au sein de l’équipe et a obtenu le poste d’entraîneure-chef du programme de hockey féminin. Auparavant, elle a entraîné plusieurs étudiants-athlètes dans le cadre d’un programme enrichi de Hockey Québec. Elle a également supervisé plusieurs équipes sportives depuis 2011. Elle a notamment joué le rôle d’entraîneure-chef de l’équipe féminine de la Rive-Sud pour les Jeux du Québec à deux reprises, en 2017 et en 2019.

Sina Bourbeau est elle-même une ancienne joueuse de hockey des Lynx du cégep Édouard-Montpetit. Elle possède une certification de haute performance de Hockey Québec, ainsi que diverses certifications spécialisées pour les entraîneurs de compétitions et pour le développement professionnel.

Mentorat

Stéphanie Poirier aura pour mandat de s’assurer que les entraîneurs aient à leur portée tous les outils et les ressources nécessaires pour développer le plein potentiel des étudiantes-athlètes. Elle sera également responsable du développement du programme de hockey féminin des Lynx et travaillera de concert avec Sina Bourbeau afin de planifier et de préparer le calendrier des pratiques et des matchs. Elle sera, de plus, appelée à se rendre sur la glace afin d’offrir au besoin ses conseils aux étudiantes-athlètes lors des pratiques.

Stéphanie Poirier est diplômée de l’Université du Québec à Montréal en kinésiologie, en plus d’être reconnue comme entraîneure professionnelle agréée par le programme national de certification des entraîneurs. Depuis quatre ans, elle est l’assistante-entraîneure du programme de hockey féminin pour les Carabins de l’Université de Montréal et elle entamera une cinquième saison avec eux.

En tant que formatrice agréée par Hockey Québec, elle a formé, au cours de sa carrière, plusieurs centaines d’entraîneurs de niveau récréatif ainsi que compétitif. En 2015, l’équipe du Québec qu’elle dirigeait comme entraîneure adjointe, composée d’athlètes âgés de 18 ans et moins, a remporté la médaille d’or aux Jeux du Canada. Stéphanie Poirier sera d’ailleurs de nouveau impliquée auprès de cette équipe, en novembre prochain, lors du Championnat canadien, au Manitoba.

Sur la photo, de gauche à droite : Stéphanie Poirier, nouvelle conseillère sportive, Éric Bronsard, directeur du Centre sportif et des Lynx du cégep Édouard-Montpetit, et Sina Bourbeau, nouvelle entraîneure-chef du programme de hockey féminin des Lynx.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.