Publicité
30 mai 2019 - 12:00 | Mis à jour : 13:37

Nouveau conseil d’administration

Ève-Marie Grenon de Saint-Marc-sur-Richelieu est nommée sur le CA du Réseau BIBLIO de la Montérégie

Par Salle des nouvelles

Lors de son Assemblée générale annuelle (AGA) qui s’est tenue le 22 mai dernier, les membres du Réseau BIBLIO de la Montérégie ont élu un nouveau conseil d’administration pour l’année 2019-2020. Le comité exécutif élu lors d’une réunion spéciale des membres du conseil d’administration demeure le même que celui de l’année dernière.

La composition du nouveau conseil d’administration :

GHISLAINE LUSSIER, présidente Saint-Damase, (conseillère municipale)

LUC VAN VELZEN, vice-président, Saint-Valentin (conseiller municipal)

ÈVE-MARIE GRENON, secrétaire-trésorière, Saint-Marc-sur-Richelieu (conseillère municipale)

SYLVAIN DUPUIS, administrateur, Saint-Ours (maire)

SUZANNE LALANDE, administratrice, Saint-Aimé/Massueville (responsable de la bibliothèque)

CAROLE ROWDEN, administratrice, Saint-Angèle-de-Monnoir (responsable de la bibliothèque)

SYLVIE SWEENEY, administratrice, Saint-Jean-Baptiste (responsable de la bibliothèque)

JACQUELINE LABELLE, directrice générale, Réseau BIBLIO de la Montérégie

Depuis près de 40 ans, le Réseau BIBLIO de la Montérégie, un organisme à but non lucratif subventionné par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, soutient le développement, le fonctionnement et la mise en valeur des bibliothèques de sa région. Les 77 municipalités membres qui font partie du Réseau profitent d’importantes économies d’échelle en plus d’une vaste expertise professionnelle et technique pour assurer aux citoyens de la région, un service de grande qualité à prix abordable.

Le Réseau BIBLIO de la Montérégie en chiffres

77 municipalités membres | 374 498 habitants

125 732 abonnés | 1 700 278 de prêts | 22 140 prêts entre bibliothèques

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.