Publicité
25 août 2019 - 15:00

Aucun permis ne sera nécessaire.

Les ventes-débarras seront permises le long congé de la fête du Travail

Par Salle des nouvelles

Les Johannais pourront profiter du congé de la fête du Travail les 31 août, 1er et 2 septembre 2019 pour organiser une vente-débarras sans avoir besoin de permis. Une belle façon de se départir des biens qui ne servent plus, pour la plus grande joie des chercheurs d’aubaines.

Afin que l’événement puisse conserver son esprit communautaire et écologique, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu rappelle aux citoyens que toute vente-débarras doit demeurer non-commerciale.

L’achat de biens réutilisés est un geste écologique, puisque le réemploi permet de prolonger la durée de vie de nos biens, de réduire le volume de déchets, tout en diminuant la consommation de ressources naturelles. À la fin de la vente-débarras, les objets qui n’ont pas trouvé preneur peuvent être offerts en dons aux organismes de la région. Il est toutefois conseillé de vérifier les heures d’ouverture de ceux-ci avant de s’y rendre.

La réglementation municipale permet également d’organiser une vente-débarras sans permis lors de la fête nationale des Patriotes. En dehors de ces deux périodes, il est obligatoire de se procurer un permis, sans frais, auprès du Service de l’urbanisme, de l’environnement et du développement économique : 315, rue MacDonald, bureau 303, 450 359-2400, [email protected] Un maximum de deux permis par année a été établi par logement.

Pour en savoir plus sur la réglementation régissant les ventes-débarras on peut consulter le site internet de la Ville, au : www.sjsr.ca/vente-debarras.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.