Publicité
12 septembre 2019 - 11:00

2,6 M $ pour l'ouest de la Montérégie

11,8 M $ pour lutter contre la pauvreté en Montérégie d'ici 2023

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Table de concertation des préfets de la Montérégie (TCPM) a récemment dévoilé le plan de travail montérégien de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale. Une enveioppe budgétaire de 11,8M$ sera consacrée à cette mission au cours des prochaines années. Notons que la TCPM est mandatée par le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS).

Celle-ci gère cette somme issue du Fonds québécois d’initiatives sociales (FQIS) destinée à la mise en œuvre de l’Alliance pour la solidarité en MontérégieCe plan de travail identifie les enjeux prioritaires ciblés en concertation pour la lutte contre la pauvreté dans la région, les acteurs impliqués dans la mise en œuvre de l’Alliance ainsi que la répartition des sommes qui permettront de soutenir des projets structurants et novateurs. Le document est disponible sur le site Internet des 14 MRC de la Montérégie ainsi que de la Ville de Longueuil.

L’entente conclue entre le MTESS et la TCPM permettra la réalisation, d’ici 2023 en Montérégie, d’initiatives concertées et structurantes de lutte contre la pauvreté initiées ou prises en charge par des organismes du milieu.

« Le déploiement de l’Alliance pour la solidarité mobilisera nos communautés à définir collectivement les moyens qui permettront à tous les citoyens de la Montérégie de vivre dans la dignité et de s’épanouir. La TCPM est fière de pouvoir compter sur l’appui de partenaires institutionnels, municipaux et communautaires pour la mise en œuvre de ce chantier d’envergure », indique Patrick Bousez, président de la Table de concertation des préfets de la Montérégie et préfêt de la MRC de Vaudreuil-Soulanges. 

Déploiement par sous-régions

La Table de concertation des préfets de la Montérégie a retenu un mode de déploiement de l’Alliance pour la solidarité en trois sous-régions, soit l’ouest de la Montérégie, l’agglomération de Longueuil et l’est de la Montérégie. L’organisme de concertation régionale Concertation Horizon a obtenu le mandat de soutenir le déploiement des sous-régions de l’est et de l’ouest de la Montérégie. Le Bureau de développement social et communautaire de la Ville de Longueuil assure le mandat dans le cadre de ses compétences d’agglomération pour la sous-région.

Les sommes ont été réparties par la TCPM comme suit : 2,6 millions de dollars pour l’ouest de la Montérégie, 3,9 millions de dollars pour l’est de la Montérégie et 4,1 millions de dollars pour l’agglomération de Longueuil. Une rencontre d’information sera organisée dans chaque sous-région pour préciser le processus d’identification des projets, les axes d’intervention privilégiés et les fonds disponibles annuellement.

Les étapes à venir

Afin que l’Alliance pour la solidarité puisse se déployer en tenant compte des besoins locaux de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale et des particularités propres à chaque sous-région, des démarches de concertation par les comités sous-régionaux se poursuivront au cours de l’automne 2019. Chaque comité produira un plan d’action spécifique, dont les démarches seront appuyées par un comité régional de partenaires qui assurera l’arrimage des meilleures pratiques et créera des liens avec des bailleurs de fonds partageant des objectifs communs.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.