Publicité
21 septembre 2019 - 06:00 | Mis à jour : 23 septembre 2019 - 09:30

Opération nationale concertée au Québec jusqu'au 26 septembre

Le cell au volant, c'est non sur les routes de la province

Par Salle des nouvelles

Le cellulaire et plus largement, les écrans, sont l’une des causes les plus fréquentes d’accidents mortels ou causant des blessures graves sur les routes du Québec. C’est pour conscientiser les conducteurs aux dangers liés à la distraction au volant que l’ensemble des services de police du Québec tiennent cette semaine, l’opération nationale concertée Distraction 2019. 

À cette initiative provinciale participent aussi Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), et Contrôle routier Québec (CRQ). Jusqu’au jeudi 26 septembre, les policiers seront au coeur de nombreuses opérations afin d’intervenir auprès des conducteurs distraits par l’utilisation d’un cellulaire, d’un appareil électronique portatif ou d’un écran d’affichage.

Le saviez-vous?

Connaissez-vous bien la loi en ce qui a trait à l’utilisation du cellulaire ou d’un appareil électronique portatif au volant? Par exemple, saviez-vous que le simple fait de tenir en main ou de faire usage de toute autre façon un appareil électronique portatif en conduisant est strictement interdit? Cette interdiction s’applique dès vous êtes au volant d’un véhicule routier et que vous êtes sur une voie de circulation. Même si vous êtes arrêté à un feu rouge ou dans un bouchon de circulation, vous conduisez, et l’interdiction perdure. 

Si vous faites usage d’un téléphone cellulaire ou de tout autre appareil portatif visé à l’article 443.1 du Code de la sécurité routière, en plus de recevoir une amende minimale de 484$ (incluant les frais), 5 points d’inaptitude sont ajoutés à votre dossier de conduite. En cas de récidive, votre permis de conduire sera aussi suspendu sur-le-champ.

Risques accrus de collisions 

Au quotidien, l’utilisation d’un appareil électronique portatif ou d’un écran d’affichage au volant réduit l’attention et la concentration du conducteur, et augmente les risques d’être impliqué dans une collision. La distraction au volant augmente aussi grandement les risques de commettre d’autres infractions au Code de la sécurité routière, car les yeux quittent la route. 

Campagne de sensibilisation de la SAAQ (9 septembre au 6 octobre 2019)

Parallèlement à cette opération nationale concertée Distraction, la SAAQ a lancé, le 9 septembre dernier, la campagne de sensibilisation Cell ou volant. Choisis. Celle-ci vise à rappeler les risques associés à l’utilisation d’un cellulaire en conduisant, que ce soit pour texter, naviguer sur le web, choisir sa musique ou écouter une vidéo. 

Des messages seront diffusés à la télévision, à la radio, sur Spotify et sur les médias sociaux. De plus, une capsule vidéo sera diffusée sur des pompes à essence. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.