Publicité

20 mars 2020 - 11:27

PANDÉMIE Covid-19

Le fédéral aide les entreprises canadiennes mobilisées pour équiper et durcit le ton à la frontière

Par Salle des nouvelles

Le gouvernement fédéral a annoncé, aujourd'hui, un plan de mobilisation des entreprises canadiennes, qui se mettront dans les prochains jours, au service des unités de santé afin de produire les équipements nécessaires. Au niveau international, Justin Trudeau et Donald Trump ont passé deux ententes concernant la frontières de leurs deux pays, pour tenter d'endiguer le COVID-19.

« On a besoin de tout le monde » a martelé Justin Trudeau, encore ce matin. Cette affirmation a été mise en application: dans les prochains jours, les entreprises vont offrir leurs services aux réseaux de la santé. Une stratégie a été développée par le gouvernement: à travers un plan de mobilisation des industries contre le COVID-19, celles qui fabriquaient déjà des masques, des respirateurs ou des produits désinfectants vont pouvoir augmenter leur production.

"Effort de guerre"

L'autre cap de ce plan consiste à soutenir ceux qui doivent s'acheter des produits. Et cela passe par l'aide à des entreprises telles que l'Association des fabricants de pièces automobiles, qui, grâce à une modification de son mode de production, va s'atteler à la production de produits médicaux plutôt que de pièces automobiles.

Medicom ou Spartan bioscience font partie des entités avec lesquelles le gouvernement est également en accord pour mener à bien ce plan. « Certains disent qu'il s'agit d'un événement sans précédent, d'un effort de guerre », a glissé le premier ministre.

Enfin, l'accélération du processus de développement des produits passera par une nouvelle stratégie d'appel d'offres.

Durcissement à la frontière et aide au voyageurs canadiens à l'étranger

Sans ambage, le premier ministre du gouvernement fédéral a annoncé une entente applicable dès minuit ce soir, entre le Canada et les États-Unis: les migrants irréguliers (notamment ceux qui empruntent le chemin Roxham) qui passent la frontière seront remises aux autorités de nos voisins. Des détails suivront.

Les deux pays ont également interdit tout déplacement non-essentiel, comme le tourisme.

Par ailleurs, les touristes canadiens seront aidés par les compagnies aériennes canadiennes pour rentrer au pays, selon les discussions en cours entre ces dernières et le gouvernement.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.