Publicité

28 mars 2020 - 15:00

PANDÉMIE COVID-19

Service Canada ferme ses bureaux

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Alors que des milliers de travailleurs se retrouvent actuellement sur l’assurance-emploi en raison de la COVID-19, Ottawa a annoncé la fermeture de tous ses bureaux de Service Canada au pays.

« La COVID-19 a provoqué des bouleversements sans précédent partout au pays. Les employés de Service Canada, ainsi que d’innombrables autres fonctionnaires, travaillent littéralement sans arrêt pour offrir aux Canadiens un soutien essentiel en ces temps difficiles », a souligné le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, M. Ahmed Hussen.

« Les employés des sites Service Canada concentreront leurs efforts à répondre aux Canadiens par téléphone. Nos agents des services aux citoyens offriront un soutien personnalisé dans le cas des demandes d’assurance-emploi et de pensions de retraite, soutien qui s’ajoutera aux services fournis par téléphone dans nos centres d’appels. Ainsi, davantage de Canadiens pourront obtenir l’aide dont ils ont besoin, tout en étant mieux protégés, et il en va de même pour notre personnel », ajoute le ministre.

Conscient que la situation peut s’avérer éprouvante pour ceux et celles qui préfèrent recevoir des services en personne, le ministre tient à rassurer les travailleurs touchés que l’accès à leurs prestations sera maintenu et que les services en ligne demeurent la façon la plus simple.

« Le personnel assurant les services mobiles et de liaison aux communautés de Service Canada communique avec les autorités dans les collectivités afin de leur proposer des méthodes de prestation de services alternatives qui garantiront leur accès aux programmes, aux services et aux prestations essentiels », conclut le ministre Ahmed Hussen.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.