Publicité

11 septembre 2020 - 15:26 | Mis à jour : 14 septembre 2020 - 09:56

COVID-19

« On a tous une responsabilité: prévenir une deuxième vague » - François Legault

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

En point de presse, ce vendredi, le premier ministre du Québec, François Legault, a appelé tous les Québécois à se responsabiliser afin d’éviter la deuxième vague de COVID-19. « Si on veut revenir à une vie normale, il y a un prérequis, avoir le contrôle de cette pandémie et arrêter la propagation du virus de le plus possible. » 

Le premier ministre a profité de la tribune pour rappeler que la majorité des cas de contamination au coronavirus se font lors de fêtes privés et que la vigilance est de mise. « On ne peut pas faire de gros partys à l’intérieur et ne pas respecter la distanciation et le port du masque. »

« Moi, j'aurais beau mettre en place toutes les mesures possibles, puis notre gouvernement, puis notre ministre de la Santé, puis notre ministre de la Sécurité publique peut mettre toutes les amendes puis les règlements puis les consignes, il reste qu'on a besoin de la collaboration des Québécois », ajoute le premier ministre.

Des amendes pour les récalcitrants dès samedi

Rappelons que plus tôt cette semaine, le gouvernement de François Legault a annoncé que des amendes allaient finalement être remises aux citoyens qui refusaient de porter le masque dans les lieux publics intérieurs. Or, les modalités sont toujours à déterminer.

« On va adopter officiellement un décret qui va permettre aux policiers de donner des amendes. Bon, là, je comprends que certains syndicats de policiers voudraient qu'on soit plus clairs, là. Donc, je pense que le décret va être très, très clair donc ils vont pouvoir intervenir. Et puis, ils vont pouvoir donner des amendes. Et puis, on va pouvoir, avec le DPCP, s'assurer que la contravention soit rapidement transmise et puis qu'elle doive être payée par le citoyen qui n'a pas mis son masque dans un lieu public intérieur comme un commerce », conclut M. Legault. 

Les détails devraient être annoncés dans les jours avec à venir.

À lire également

Les récalcitrants seront mis à l'amende

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.