Publicité

3 novembre 2020 - 12:00

Pour les proches aidants

La Fédération québécoise de l’autisme se réjouit de l’adoption de la loi 56

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Le 28 octobre, l’Assemblée nationale du Québec a pris les moyens nécessaires afin d’épauler efficacement les personnes proches aidantes avec l’adoption de la loi 56.

Ce projet de loi est le premier dans l’histoire du Québec dédié aux personnes proches aidantes. La politique nationale qui y sera rattachée, c’est un grand pas en avant, car elle apportera une meilleure reconnaissance et plus de soutiens pour ces personnes.

La Fédération québécoise de l’autisme se réjouit de l’adoption de cette Loi.

Lorsque l’on est proche aidant, les tâches se multiplient, les démarches diverses s’accumulent et l’attention portée à la personne aidée devient bien souvent la priorité de l’agenda de la journée. Il devient alors très difficile de concilier les différentes dimensions courantes du quotidien.

La réalité de l'aidant devient alors un exercice périlleux de jonglerie où il faut alterner entre vie familiale, travail, vie sociale et rôle de proche aidant.

Pour plusieurs personnes proches aidantes, cet équilibre ne peut se faire qu’en prenant des décisions difficiles qui affectent la vie sociale, le revenu et le bien-être physique et psychologique. 

Voilà pourquoi il était plus que nécessaire que ces gens-là, et même toute la société, réalisent le poids des responsabilités qui leur incombent.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.