Publicité

16 novembre 2020 - 07:00

Tournoi de gold Guy Champagne, édition 2020

Centraide Richelieu-Yamaska reçoit un don de 11 500$

Par Salle des nouvelles

C’est une somme de 23 000$ que se partagent les organismes Centraide Sud-Ouest et Centraide Richelieu-Yamaska. Ces chèques de 11 500$ représentent les profits recueillis au terme du Tournoi de golf Guy Champagne, édition 2020, organisée par le CRFTQ Montérégie

La remise officielle s’est déroulée le 29 octobre dernier devant les bureaux du Conseil régional FTQ Montérégie à Brossard. Quant au tournoi de golf, il a réuni 126 golfeurs de la région sur les verts du Club de golf Saint-Césaire, le 4 septembre dernier. 

« C’était la huitième année consécutive où l’événement avait lieu et nous avions peur qu’il ne puisse pas avoir lieu en raison de la situation actuelle. Finalement après avoir eu l’approbation de la santé publique, tout a été mis en place pour limiter au maximum la propagation de la COVID-19, et ça a fonctionné grâce à la collaboration du propriétaire de l’endroit et de tous les participants. On ne rapporte aucun cas à la suite de l’activité. Nous avons été très prudents et on s’est organisé pour que les golfeurs ne se croisent pas ou très peu », raconte la directrice régionale de Centraide Sud-Ouest, Colette Cummings. 

Bon an, mal an, l’événement recueille entre 20 000 $ et 25 000$. L’année 2020 n’a donc pas fait exception à la règle malgré sa particularité. Habituellement, ce sont 144 golfeurs qui enfilent polo et chaussures de golf pour prendre part à l’activité annuelle. 

Financer un service de sentinelle 

Autant pour Centraide Sud-Ouest que pour Centraide Richelieu-Yamaska, ce montant servira à maintenir un service important pour les entreprises de ces territoires, soit celui de sentinelle. « La FTQ offre aux entreprises qui le veulent un service de conseiller social qui fait des interventions en milieu de travail au besoin auprès des employés qui ne vont pas bien sur le plan psychologique. Ce dernier est disponible 24h sur 24h via une ligne spéciale que les employeurs peuvent contacter s’il remarque qu’un employé a besoin de parler, est déprimé ou autre », résume-t-elle. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.