Publicité

17 novembre 2020 - 15:00 | Mis à jour : 15:08

COVID-19

Des efforts à faire d'ici Noël pour pouvoir « ouvrir les vannes », dit Legault

Par Salle des nouvelles

Le premier ministre du Québec, François Legault, estime que la population a une « mission collective » à accomplir pour être en mesure « d'ouvrir les vannes » et se donner une chance de pouvoir célébrer les Fêtes en famille.

« Il n'y aura pas de party à 25 ou 30 personnes. Mais on a des efforts à faire d'ici Noël si on veut être capable de pouvoir se rencontrer dans les familles », a dit en substance M. Legault lors de son point de presse d'aujourd'hui.

Il évalue que la 2e vague de pandémie de la COVID-19 se stabilise au Québec, qu'elle semble avoir atteint un « nouveau plateau », que la situation est de plus en plus « sous contrôle », sauf pour la région du Saguenay—Lac-Saint-Jean.

Le premier ministre a d'ailleurs lancé un appel aux résidents de ce territoire de « se prendre en mains » et de « donner un coup de barre » afin de réduire le nombre de contacts pour réduire la propagation du virus, comme cela a pu se faire dans la région de la Capitale-Nationale, a-t-il fait remarquer.

Sans donner les modalités, François Legault a bel et bien confirmé que son gouvernement allait prolonger les vacances scolaires des Fêtes pour créer une « espèce de quarantaine » pour les jeunes.  Cette prolongation se ferait à partir du mois de janvier, après les vacances « normales », et le gouvernement devrait annoncer les détails d'ici peu.

Pour ce qui est des rassemblements familiaux pour Noël et le Jour de l'an, le premier ministre a précisé que les mesures qui seront annoncées s'appliqueront à l'ensemble du Québec et non pas à la carte. « On va essayer de garder cela simple », a-t-il conclu.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.