Publicité

1 décembre 2020 - 07:00

Défi sportif caritatif

Une petite héroïne de Chambly inspire les participants du 24h Tremblant

Par Salle des nouvelles

Du 4 au 6 décembre prochain se tiendra la 20e édition du 24h Tremblant, un défi sportif caritatif qui rassemble des milliers de participants qui vont se relayer à distance durant 24 heures pour bouger et amasser des dons pour la grande cause des enfants. Les participants seront motivés cette année par le courage d'une petite résidente de Chambly: Annabelle Poulin. 

Annabelle, 2 ans, est atteinte de la neurofribromatose NF1 avec absence du gêne. Aussi appelée maladie de Von Recklinghausen, cette problématique de santé se traduit par des taches café au lait sur la peau et des tumeurs situées le long des nerfs, appelés neurofibromes. 

À ce jour, la prévalence de la maladie est de 1 personne atteinte sur 3000 ou 4000. C'est l'une des maladies génétiques les plus fréquentes. La maladie peut prendre plusieurs formes et se manifester différemment chez les gens atteints. 

Actuellement, Annabelle reçoit des traitements au Centre de Cancérologie Charles-Bruneau du CHU Sainte-Justine afin de réduire les risques liés à sa maladie de développer des tumeurs, mais les médecins cherchent encore le vrai remède pour la soigner.

Plus de 1M$ amassé à ce jour 

À ce jour, le 24h Tremblant a permis d'amasser la somme de 1 167 711 $ pour les trois grandes causes qu'il supporte, soit:  Fondation Charles-Bruneau (bénéficiaire principale), la Fondation du CHEO d'Ottawa et la Fondation Tremblant.

La 20e édition de l'événement sera réinventée et elle prendra une forme virtuelle. C'est-à-dire que des équipes et des gens de partout au Québec vont se relayer pour bouger à distance pendant 24 h afin de contribuer à la grande cause des enfants.

On pourra le suivre au 24htremblant.com. Pourquoi il est essentiel de faire un don? Parce que les ​​​​​​revenus des fondations ont chuté de 60 % depuis le début de la pandémie, que le cancer est toujours la première cause de décès par maladie chez l'enfant et que les projets de recherche sont en péril sans des dons du public.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.