Publicité

11 février 2021 - 10:00

Éclaircissements de d'autres points

Le gouvernement du Canada solutionne la situation de la PCU pour les impôts

Léa Arnaud

Par Léa Arnaud, Journaliste

Dans sa conférence plus tôt cette semaine, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a résolu la question des remboursements de la PCU pour les travailleurs autonomes, et a annoncé un allègement des intérêts sur la dette d'impôt sur le revenu de 2020 en raison des prestations liées à COVID-19.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, le gouvernement du Canada a fourni un soutien financier à des millions de Canadiens qui en avaient un urgent besoin, les aidant ainsi à mettre de la nourriture sur la table et à garder un toit au-dessus de leur tête pendant cette crise. Le gouvernement fédéral s'engage à continuer à soutenir les Canadiens tout au long de cette crise.

Pour les travailleurs autonomes
Les travailleurs autonomes dont le revenu net de travail autonome était inférieur à 5 000 $ et qui ont présenté une demande de PCU ne seront pas tenus de rembourser la PCU, pourvu que leur revenu brut de travail autonome  était d'au moins 5 000 $ et qu'ils répondent à tous les autres critères d'admissibilité.

Pour ceux qui ont peut-être déjà remboursé volontairement la PCU, l'ARC et Service Canada retourneront tous les montants déjà remboursés. Des détails supplémentaires seront fournis au cours des prochaines semaines.

« Dès le premier jour, nous avons dit que nous serions là pour aider les Canadiens à traverser cette période difficile. Des mesures de soutien d'urgence comme la Prestation canadienne d'urgence (PCU) ont aidé des millions de Canadiens à payer des choses comme la nourriture et le loyer. Nous avons rendu les critères d'admissibilité de la PCU aussi larges et inclusifs que possible, afin que les travailleurs qui avaient besoin de soutien puissent l'obtenir. Cette annonce donne de la certitude aux travailleurs autonomes canadiens qui ont présenté une demande de PCU de bonne foi, tout en protégeant leur bien-être financier. Nous avons fait beaucoup d'efforts pour soutenir les travailleurs pendant cette pandémie, et nous continuerons de le faire pendant que nous reconstruisons mieux, ensemble », de dire la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et de l'Inclusion des personnes handicapées, Carla Qualtrough.

Allègement d'intérêts
De plus, Diane Lebouthillier, ministre du Revenu national, a informé hier que le gouvernement du Canada accordera un allègement des intérêts ciblé aux Canadiens qui ont reçu des prestations de soutien financier liées à la COVID-19. 

Une fois que les particuliers auront produit leur déclaration de revenus et de prestations de 2020, ils n'auront pas à payer d'intérêts sur toute dette fiscale impayée de l'année d'imposition 2020 avant le 30 avril 2022. Cela leur donnera plus de temps et de souplesse pour rembourser les sommes dues s’ils doivent des montants.

Pour être admissibles à un allégement des intérêts, les particuliers doivent avoir eu un revenu imposable total de 75 000 $ ou moins en 2020, et avoir reçu un soutien financier en 2020 au moyen d'une ou de plusieurs des mesures liées à la COVID-19 suivantes :
- la Prestation canadienne d'urgence (PCU);
- la Prestation canadienne d'urgence pour les étudiants (PCUE);
- la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE);
- la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA);
- la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE);
- les prestations d'assurance-emploi; ou
- des prestations d'urgence provinciales semblables.

L'Agence du revenu du Canada appliquera automatiquement la mesure d'allègement des intérêts aux particuliers qui remplissent ces critères.

Crédits et prestations
Qui plus est, les crédits et prestations administrés par l'Agence normalement versés mensuellement ou trimestriellement, comme l'allocation canadienne pour enfants et le crédit pour la taxe sur les produits et services/taxe de vente harmonisée, ne seront pas appliqués pour réduire la dette fiscale des particuliers pour l'année d'imposition 2020.

Les Canadiens sont fortement encouragés à produire leur déclaration de revenus avant la date limite de production pour s'assurer que les paiements de prestations se poursuivent sans interruption.

« Notre gouvernement continuera de faire tout ce qu'il faut, aussi longtemps qu'il faudra, pour traverser la crise de santé publique actuelle. L'annonce d'aujourd'hui démontre l'engagement de l'Agence du revenu du Canada à placer les Canadiens au cœur de tout ce qu'elle fait. Nous continuerons d'offrir un soutien aux Canadiens qui sont confrontés aux nombreux défis de cette pandémie, jusqu'à ce qu'ils puissent se remettre sur pieds », d'ajouter Diane Lebouthillier.

Rappelons tout de même que l'Agence n'a pas repoussé la date limite de production des déclarations de revenus. Les Canadiens doivent toujours remplir et soumettre leur déclaration de revenus au plus tard le 30 avril 2021, qui est la date d'échéance de production pour la plupart des particuliers.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.