Publicité

19 février 2021 - 15:00

Réponse fédérale à la COVID-19

Les variants de la COVID-19 freinent le relâchement des mesures

François Provost

Par François Provost, Journaliste

En ce vendredi où les dirigeants du G7 se réunissaient pour une rencontre virtuelle, le premier ministre Justin Trudeau en a également profité pour faire le point sur les vaccins, les variants de la COVID-19 ainsi que sur certains programmes d'aide. 

« Tous les Canadiens qui voudront une dose de vaccin en septembre vont l’avoir », assure le premier ministre. 

Mercredi, le Canada a reçu 400 000 doses du vaccin contre la COVID-19 de Pfizer. Aux dires de Justin Trudeau, 500 000 nouvelles doses sont attendues la semaine prochaine.

Selon les plans fédérales, six millions de doses des vaccins de Moderna et de Pfizer seront livrées aux Canadiens d’ici la fin du mois de mars. En septembre, Ottawa prévoit avoir 84 millions de doses. 

Le premier ministre s’est également engagé à investir 75 M$ de plus dans le programme COVAX, le programme international d’échange de vaccins qui a pour but de mobiliser les pays riches dans leur approvisionnement en vaccins tout en aidant les pays en développement. Rappelons que Joe Biden a également confirmé l’adhésion des États-Unis au programme aujourd'hui. Ottawa a investi 940 M$ dans le programme jusqu’à présent. 

Variants
Justin Trudeau a tenu à rappeler les propos de la Dre Theresa Tam et du Dr Howard Njoo ce matin. En effet, ces derniers ont averti que, malgré la diminution de la propagation du virus au pays, un relâchement des mesures sanitaires prochainement était presque impensable en raison des nouveaux variants de la COVID-19 présents au pays. 

« Les variants sont réels et, ils sont déjà ici », de dire Justin Trudeau. 

L'augmentation potentielle des cas en raison de ces variants force le chef du gouvernement à réitérer que les mesures de santé publique actuelle sont encore nécessaires. 

« Sinon, on pourrait voir une troisième vague qui pourrait être encore pire la deuxième ou la première vague », prévient le premier ministre.

Programme d’aide
Le premier ministre a également annoncé le prolongement de certains programmes d’aide mise en branle en raison de la pandémie.

Ainsi la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) et la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA) seront prolongées de 26 à 38 semaines.

La Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE)  de 2 à 4 semaines.

Finalement, les individus profitant de l’assurance-emploi pourront toucher des prestations pendant 50 semaines, une augmentation de 24 semaines. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.