Publicité

23 février 2021 - 15:00

Les premiers vaccinés sont les 85 ans et plus ne résidants pas en CHSLD ou RPA

Début de la vaccination de masse dès ce jeudi

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

C’est en ce mardi 23 février que le gouvernement de François Legault a confirmé la nouvelle tant attendue: la vaccination de la population débutera dès ce jeudi. Ce sont les citoyens âgés de plus de 85 ans qui ne résident pas en CHSLD et en RPA qui passeront en priorité.

Selon le premier ministre François Legault, on compte environ 200 000 personnes qui correspondent à ces critères au Québec actuellement. « On doit recevoir pour le prochain mois environ 400 000 doses de vaccin. D’ici deux semaines, on estime que ces derniers seront vaccinés. Nous allons procéder par tranches d’âges et par priorisation dans chacune de ces catégories. Pour le moment, nous invitons les gens de 85 ans et plus, nés avant 1936, à prendre rendez-vous en ligne ou par téléphone », a-t-il précisé d’entrée de jeu en direct du Stade olympique de Montréal transformé pour l‘occasion en grand centre de vaccination.

Pour la prochaine semaine, les aînés de 85 ans et plus demeurant à Montréal, Laval et les environs seront priorisés pour la vaccination. Par la suite, la vaccination sera étendue au reste de la province. « Les gens de cette tranche d’âge peuvent déjà appeler pour avoir un rendez-vous dans la semaine du 8 mars. Notons que pour recevoir cette première dose, ils devront se déplacer. Au moment de la prise du rendez-vous et lors de la vaccination, ils devront avoir avec eux leur carte d’assurance-maladie. Après avoir reçu le vaccin, un rendez-vous leur sera attribué pour recevoir la seconde dose », a expliqué le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

Plusieurs personnes vaccinées

À ce jour, tous les résidents des CHSLD de la province ont été vaccinés. La moitié de ceux qui demeurent en Résidence pour aînés (RPA) l’ont aussi été, tout comme 200 000 travailleurs du réseau de la santé. « La bonne nouvelle c’est que ça va continuer de s’accélérer. Quand nous recevons plus de doses, des cliniques de vaccination de masse seront organisées dans les grandes entreprises intéressées. Cependant, même si on reçoit une première dose, il faut continuer de demeurer prudent parce qu’il y a un délai de trois semaines avant que le vaccin soit pleinement efficace. Et surtout, on ne sait pas quelle est son efficacité face aux variants. Donc, il faut continuer de porter le masque, de se laver les mains et de respecter la distanciation sociale », a ajouté le Directeur national de la santé publique, Dr. Horacio Arruda.

La relâche, une source d’inquiétude

À l’approche de la semaine de relâche, M. Legault n’a pas caché son inquiétude. « On ne veut pas que ce soit comme pendant le temps des Fêtes et que les gens se rassemblent malgré tout. Oui les cinémas, les arénas et les patinoires seront ouverts, mais on vous demande de profiter de ces activités en famille uniquement. On ne veut pas vivre une troisième vague. Ne faites pas de rassemblements dans des chalets, dans des résidences ou ne faites pas garder les petits-enfants par les grands-parents. Si tout va bien après la relâche, on pourra penser à rouvrir les églises, les gyms et les salles de spectacle. »

Rappelons en terminant que le séquençage a permis de détecter la présence de 26 variants de la maladie au Québec à ce jour. « On compte environ, aujourd’hui, 486  cas dans la province soit environ 10% des échantillons testés. Nous suivons la situation de très près pour voir si on arrive à les contenir. Nous en saurons plus dans la prochaine semaine. Si ça augmente de façon importante, des mesures seront prises. »

Enfin, les personnes de 85 ans et plus qui souhaitent déjà prendre rendez-vous pour se faire vacciner peuvent visiter le quebec.ca/vaccinationcovid ou appeler au 1 877 644-4545.

Les détails pour la suite de l’opération vaccination, notamment sur les prochaines étapes, seront dévoilés au cours de la prochaine semaine et ainsi de suite.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.