Publicité

5 mars 2021 - 10:00

MRC de Pierre-de-Saurel et du Haut-Richelieu

80 000$ pour le déploiement de l'Opération eau douce de l'UPA

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Fédération de l’UPA de la Montérégie, soutenue par un investissement de 80 000 $ d’Environnement et Changement climatique Canada, annonce le déploiement du projet « Opération eau douce » dans la région. Cette initiative permet la réalisation d’aménagements en bandes riveraines à la ferme comme bonification aux travaux d’entretien de cours d’eau par les MRC

Déployée sur deux ans, cette démarche va contribuer à réduire le transport des contaminants (pesticides, nutriments et de sédiments) vers les cours d’eau agricoles dans les MRC de Pierre-De Saurel et du Haut-Richelieu en Montérégie. 

« La qualité de l’eau en Montérégie est un enjeu important. Chacun doit collaborer. Ce projet témoigne du fait que les productrices et producteurs mettent les mains à la pâte pour améliorer la situation et contribuent activement à la protection de l’eau et de la biodiversité dans la région. Grâce au soutien financier d’Environnement et Changement climatique Canada, à la mobilisation du milieu agricole et des intervenants du milieu municipal de la Montérégie, nous sommes persuadés d’arriver à limiter l’impact des activités de nature agricole dans les cours d’eau, un projet à la fois. L’agriculture en Montérégie s’en fera d’autant plus durable. » - a déclaré Jérémie Letellier, président de la Fédération de l’UPA de la Montérégie.

L’objectif poursuivi avec « Opération eau douce dans les cours d’eau agricoles de la Montérégie » est de végétaliser un total de 5 km de bandes riveraines qui bordent les cours d’eau agricoles situés dans les MRC de Pierre-De Saurel et du Haut-Richelieu d’ici 2022.

La clé de réussite de ce projet réside en la collaboration établie entre le milieu agricole et le milieu municipal : en s’arrimant aux travaux d’entretien des cours réalisés par les MRC, la bonification de bandes riveraines permettra à la fois de réduire l’érosion des berges, qui est en partie responsable de l’apport de contaminant dans les cours d’eau, tout en maintenant un système de drainage efficace des terres agricoles. Deux types d’aménagement seront réalisés :

- Zones tampons d’herbacées pour pollinisateurs

- Stabilisation du talus des berges par la plantation d’arbustes indigènes et aménagement de bandes riveraines arborées, arbustives et/ou herbacées.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.