Publicité

10 avril 2021 - 07:00

Rappel de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu

Propriétaires d’animaux de compagnie : faites preuve de civisme

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le respect envers autrui et le bon voisinage sont des valeurs importantes pour assurer un climat harmonieux dans la communauté. À cet égard, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu rappelle aux citoyens les règles de contrôle et de sécurité à l’égard de leur animal de compagnie.

Parce que rien n’est plus agréable qu’une promenade dans un environnement propre, tout gardien a le devoir de ramasser les excréments de son chien ou de son chat dans les endroits publics et d’en disposer d’une façon hygiénique. Aussi, ne laissez pas votre animal utiliser le terrain du voisin comme litière, c’est une question de civisme et de respect, précise la municipalité. 

Les chiens doivent être tenus avec une laisse, d’une longueur maximale de 1,85 m, en tout temps sur la place publique, sous la surveillance de leur gardien de sorte à ne pas gêner le passage des gens ou à les effrayer. Si le chien est de 20 kg et plus, il doit aussi porter un licou ou un harnais attaché à sa laisse. Pour un chien potentiellement dangereux, les règles sont plus sévères : celui-ci doit être muselé en tout temps et sa laisse ne peut excéder 1,25 m.

Soulignons que seuls les parcs canins de la rue Towner (secteur Saint-Jean) et Bellerive (secteur Iberville) sont conçus pour accueillir les chiens sans laisse qui peuvent s’y promener en toute liberté. Rappelons aussi qu’un gardien ne peut circuler en ayant plus de deux chiens sous sa garde, et ce nombre est limité à un seul s’il s’agit d’un chien à risque ou potentiellement dangereux.

Sur une propriété privée, les chiens doivent être dressés et contrôlés de manière à ce qu’ils ne puissent s’échapper et ne soient pas une menace pour l’entourage. Afin de favoriser un environnement paisible, il est interdit de laisser l’animal aboyer ou hurler inutilement, et de faire en sorte qu’il puisse provoquer du désordre dans les ordures ménagères.

Plusieurs règles entourent la garde d’un animal, celles-ci visent à assurer son bien-être, ainsi que la sécurité de la population. Les propriétaires ont la responsabilité de connaître les règlements municipaux encadrant la gestion animalière. Les contrevenants s’exposent à des amendes variant entre 50 $ et 1 000 $, à l’exception de cas particuliers où les amendes sont plus importantes.

Pour en savoir plus sur ces dispositions, ou pour toute question sur les licences et la stérilisation, on peut consulter le www.sjsr.ca/animaux.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.