Publicité

19 avril 2021 - 10:00

Activités nautiques et problématiques écologiques

Conférence virtuelle sur la sécurité et l’environnement de la Vallée-du Richelieu 

Par Catherine Deveault

Mercredi soir dernier, s’est tenu la conférence virtuelle portant sur les enjeux environnementaux de la région. À l’invitation du député de Beloeil-Chambly, Yves-François Blanchet, le député de Pierre-Boucher, Xavier Barsalou-Duval, le député de Montarville, Stéphane Bergeron, ainsi que la députée de Saint-Jean, Christine Normandin, ont échangé avec plus d’une centaine de citoyennes et citoyens et la présence de la mairesse de la Ville de Sainte-Julie, Mme Suzanne Roy, ainsi que les maires de Saint-Basile-le-Grand et de la Ville de Saint-Bruno de Montarville, MM. Yves Lessard et Martin Murray. 

« Le succès de cette soirée démontre à quel point les sujets reliés à l’environnement sont plus que jamais au cœur des préoccupations de toutes et tous. Avec une rivière s’écoulant du lac Champlain au fleuve Saint-Laurent, le Richelieu et son bassin versant doivent être constamment mis sous haute surveillance dans le but de protéger ses habitats naturels et à la qualité de son eau » affirme député de Beloeil-Chambly et chef  du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet.  

Avec l’arrivée du coup d’envoi à la saison de la navigation, une réglementation de la vitesse de certaines embarcations à moteur sur la rivière Richelieu a ouvert la discussion. Les préoccupations des dernières années de l'Association des Riverains et Amis du Richelieu sont toujours présentes: la rivière correspond à l'habitat essentiel du chevalier cuivré et du dard de sable.

« Les démarches que nous avons entreprises en vue de conserver les berges, de protéger les espèces aquatiques vulnérables et d’assurer une sécurité aux plaisanciers commencent à porter fruit. Pêches et Océans sont favorables à une diminution de la vitesse sur le tronçon de 20 kilomètres, le  nouveau ministre des Transports devra rapidement poser des gestes concrets » déclare Xavier Barsalou-Duval député de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères. 

Activités nautiques et problématiques écologiques

« Attrait incontournable pour les citoyens et les visiteurs, les activités nautiques et la multitude d'activités touristiques de la rivière Richelieu ne doivent pas être  problématiques pour sa richesse écologique. Avec ses kayaks, canots, planches à pagaie l’initiative d’Alo Richelieu est en ce sens une approche à laquelle nous devons encourager » ajoute Christine Normandin, députée de Saint-Jean.  

Le transport ferroviaire du pétrole, la pollution sonore de l’aéroport de Saint-Hubert, la collaboration avec COVABAR, notamment via le programme d’emplois d’été fédéral, font également partie des échanges. « On peut parfois avoir l’impression que les gestes qu’on pose, afin de protéger l’environnement, n’ont guère d’impact à l’échelle planétaire. Cela ne doit surtout pas nous inciter à l’inaction, car si chacune et chacun de nous, ici et comme partout dans le monde, commence à faire sa part, le résultat ne  pourra être que spectaculaire. Protéger l’environnement, ça commence localement », conclut le député de Montarville, Stéphane Bergeron. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.