Publicité

19 avril 2021 - 17:40

Budget fédéral

Ottawa dépose son premier budget en deux ans

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Prestation pour les personnes âgées, mise en place d’une taxe de luxe, augmentation de la couverture des prestations de maladie de l’assurance-emploi, prolongation de la subvention salariale et de la subvention au loyer, investissement dans la création d’emplois, c’est un budget dit, axé sur les emplois, la croissance et la résilience, qu’a déposé la vice-première ministre et ministre des Finances, Chrystia Freeland, ce lundi.

Rappelons qu’il s’agit non seulement d’un premier budget en deux ans, mais qu’il s’agit également d’un premier budget déposé par une femme à la Chambre des communes.

Le budget de 2021 propose des investissements de 101,4 milliards de dollars sur trois ans dans le cadre du plan de croissance du gouvernement du Canada qui créera des emplois et appuiera une relance qui sera, espère Ottawa, résiliente et inclusive. Les principales mesures sont les suivantes :

  • Prolonger les prestations de maladie de l’assurance‑emploi, les faisant passer de 15 à 26 semaines
  • Bonifier la Sécurité de la vieillesse pour les personnes âgées de 75 ans et plus afin de leur assurer une meilleure sécurité financière, dès le mois d’août 2021
  • Appuyer les petites et moyennes entreprises dans le cadre de plusieurs programmes de transformation
  • Établir un salaire minimum fédéral de 15 $
  • Prolonger les mesures de soutien d’urgence afin de favoriser la transition des Canadiens et des entreprises du pays jusqu’à la relance
  • Des investissements de près de 18 M$ pour la relance verte
  • Diverses aides pour le logement
  • La bonification de l’Allocation canadienne pour les travailleurs qui se traduira par un soutien supplémentaire de 8,9 milliards de dollars sur six ans pour les travailleurs à faible revenu.

Une taxe de luxe et augmentation du tabac

La ministre Freeland a également annoncé la mise en place, dès 2022, d’une taxe sur les produits de luxe, comme les voitures de luxe, les avions privés, et les bateaux privés de luxe. Par cette « taxe de luxe » Ottawa espère mettre la main sur plus de 600 M$ sur cinq ans.

Quant à la taxe sur les cigarettes, il en coûtera, dès mardi, 4$ de plus l’achat de cartouche de 200 cigarettes. Les produits de vapotage verront également leur taxe augmenter en 2022.

Un réseau national de garderies  

Grandement inspiré du Québec, Ottawa prévoit investir 30 milliards $ dans les cinq prochaines années pour la mise en place d’un réseau national de garderies. Puisque Québec est déjà doté d’un programme de la sorte, une part de ces fonds lui seront réservés, mais les détails n’ont toujours pas été dévoilés. Le gouvernement fédéral propose également de mettre en place un accord asymétrique avec le Québec pour l’amélioration de son réseau.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.