Publicité

7 mai 2021 - 07:00

Dans deux secteurs résidentiels

Saint-Jean-sur-Richelieu sonde ses citoyens sur une baisse de vitesse envisagée

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le projet pilote visant à évaluer l’impact d’une limite de vitesse à 40 km/h dans deux secteurs de Saint-Jean-sur-Richelieu est en cours depuis l’automne. L’opinion des résidents est maintenant sollicitée, afin de connaître leur perception et compléter la collecte de données.

Les automobilistes qui circulent dans les quartiers « des Prés-Verts » (secteur Saint-Jean) et « Sacré-Cœur » (secteur Iberville) sont invités à lever le pied de l’accélérateur, depuis septembre 2020. L’idée derrière cette initiative est de juger de la pertinence de réduire la limite de vitesse réglementaire à 40 km/h pour accroître la sécurité dans les rues résidentielles. Pour documenter le projet pilote, des relevés de la vitesse avant l’implantation ont été recueillis. Des observations terrain ainsi que des relevés post implantation seront également réalisés.

La parole est maintenant aux citoyens

Les résidents des secteurs concernés sont conviés à compléter un court sondage en ligne jusqu’au 24 mai. Des exemplaires sont également disponibles à l’hôtel de ville, situé au 188, rue Jacques-Cartier Nord.
 

Les citoyens concernés ont reçu une invitation par la poste. Celle-ci a été distribuée à près de 4 000 adresses, au début du mois de mai. Les commentaires recueillis viendront compléter l’analyse et seront pris en compte dans la rédaction du rapport final sur le projet pilote.
 

L’ensemble des données colligées permettront à la Ville de documenter adéquatement les avantages et les inconvénients d’un éventuel abaissement de la limite de vitesse à 40 km/h dans les rues résidentielles. Elles permettront au conseil municipal de prendre une décision éclairée quant à la suite de cette initiative.

Pour s’informer des décisions relatives à ce projet pilote et les quartiers visés, visitez le www.sjsr.ca/projet-pilote-40km-h.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.