Publicité

11 mai 2021 - 07:00

Saint-Jean-sur-Richelieu

Travaux de rétablissement de la friche herbacée au parc naturel des Parulines

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Avec l’objectif de préserver la biodiversité du site, la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu confiera un mandat pour réaliser des travaux de rétablissement de la friche herbacée au parc naturel des Parulines, de mai à novembre 2021.

Ces travaux, qui doivent être effectués à échéances régulières, consistent à faucher une section de la friche, située près de l’accueil principal sur le chemin du Clocher, en coupant également des pousses d’arbres et d’arbustes dans le but de la maintenir à l’état de prairie. Ils ont été confiés à M. Hubert Pilon de RebelBees, l’apiculteur responsable des ruches naturelles que l’on retrouve sur le site. L’approche proposée comporte moins d’impact sur l’habitat puisqu’elle cible la coupe manuelle de jeunes arbres et arbustes identifiés et non une fauche complète avec un tracteur.

Inestimables friches

Les friches sont des habitats essentiels à la survie de nombreux insectes et pollinisateurs, d’oiseaux champêtres, de couleuvres et de petits mammifères. Milieux propices à la nidification pour plusieurs de nos amis ailés, elles offrent une abondante nourriture à tous leurs habitants et fournissent de bons abris contre les prédateurs.

Un parc unique à découvrir!

Accessible gratuitement au public, le parc naturel des Parulines est situé au nord de la route 219 et à l’est du chemin du Clocher, dans le secteur L’Acadie. Il a été créé à la suite d’acquisitions de terrains faites par la Ville dans le cadre de son plan de conservation des milieux naturels afin de protéger ces écosystèmes. Couvrant une superficie de 26,21 hectares, le parc propose une belle diversité d’habitats : 12 ha de milieux forestiers, des milieux humides, un étang, un cours d’eau, 10 ha de prairies et 2 ha de nouvelles plantations.

D’une valeur écologique importante, le site abrite plusieurs espèces à statut précaire, dont une centaine de caryers ovales, essence désignée arbre emblème de la Ville de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Afin de conserver l’intégrité naturelle du parc, les citoyens sont invités à demeurer dans les sentiers balisés lors de leur promenade, et les véhicules hors route y sont interdits. Les chiens en laisse sont permis, mais les propriétaires ont évidemment le devoir de ramasser leurs excréments dans un sac qu’ils sont invités à jeter dans les poubelles localisées aux accès du parc ou dans la poubelle de leur domicile. On peut consulter davantage d’informations, la carte des sentiers, ainsi que les règlements du parc, au : www.sjsr.ca/parc-parulines.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.