Publicité

11 août 2021 - 10:00

La saison chaude

Le travail à la chaleur peut être mortel rappelle la CNESST

Par Catherine Deveault

Quand survient la saison chaude, et plus particulièrement lors de vagues de chaleur pouvant mener à une canicule, les travailleuses et travailleurs peuvent éprouver des problèmes de santé. Dans certaines conditions, ils risquent de subir d’importantes lésions.

C’est pourquoi la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rappelle que le travail à la chaleur, en l’absence de moyens de prévention, peut  être dangereux, voire mortel.  

Dans certains secteurs, comme l’agriculture, la foresterie, l’horticulture et la construction, le travail à l’extérieur est très fréquent. Par temps très chaud, il est important de se protéger du soleil et de la chaleur. Le travail en usine ou en cuisine peut aussi exposer les travailleuses et travailleurs à des températures très élevées. 

Les principaux dangers pour la santé sont la déshydratation et le coup de chaleur, qui peuvent notamment entraîner des étourdissements, une perte d’équilibre, une perte de conscience, voire le décès de la personne.  

L’employeur doit ainsi mettre en place des mesures préventives pour fournir à son équipe de travail des conditions sécuritaires, surtout lors de vagues de chaleur. Les travailleurs doivent appliquer ces mesures et porter une attention particulière à leur état général et à celui de leurs  collègues. 

Des moyens de prévention existent 

L’employeur doit mettre en application des moyens de prévention, comme ceux-ci : 

• confier aux travailleurs un travail plus léger au besoin et remettre à plus tard ou à une période plus fraîche de la journée les tâches physiques non essentielles; 

• informer tous les travailleurs et les superviseurs – actuels, nouveaux, temporaires et étudiants – des risques, des moyens de prévention, des signes et symptômes d’un épuisement à la chaleur, et des premiers secours; 

• assurer une surveillance des symptômes chez les travailleurs et travailleuses; 

• leur fournir de l’eau fraîche en quantité suffisante et s’assurer qu’ils y ont accès et qu’ils en boivent [prévoir au moins un verre toutes les 20 minutes ou plus, selon les recommandations de l’utilitaire « Température de l’air corrigée »]; 

• accorder des pauses aux travailleurs toutes les heures et voir à ce qu’ils prennent ces pauses dans des endroits frais, climatisés ou à l’ombre; 

• ajuster le rythme de travail en fonction de la température; 

• augmenter la durée des pauses à mesure que la chaleur augmente. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.