Publicité

28 août 2021 - 08:00

Résultats concluants d'une étude clinique

Santé Canada autorise l'utilisation du vaccin Moderna pour les 12-17 ans

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Les adolescents âgés entre 12 et 17 ans pourront finalement recevoir le vaccin Moderna après que Santé Canada ait donné son feu vert pour son utilisation auprès de cette clientèle. 

En décembre dernier, l'instance de santé délivrait la même autorisation, mais pour les personnes de plus de 18 ans. Une étude clinique tenue par la compagnie qui produit Moderna stipule qu'aucun des 3700 adolescents vaccinés adéquatement avec ce dernier n'a contracté la COVID-19. C'est d'ailleurs ce qui a motivé l'entreprise a déposé la demande d'autorisation. 

Rappelons que les jeunes de 12 ans et plus peuvent recevoir le vaccin Pfizer-BioNTech depuis le début du mois de mai dernier. En date de la mi-août, 75% des enfants de cet âge avaient eu au moins une dose alors que 59% avaient eu une 2e dose. 

De l'autre côté de l'océan Atlantique, en Europe, le vaccin Moderna a été approuvé pour les enfants il y a plus d'un mois. Nos voisins du Sud, sous la gouverne du président Joe Biden, ne l'ont pas encore fait. 

Le comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) recommande aux enfants de 12 à 17 ans de recevoir deux doses du vaccin Pfizer ou Moderna. Ces deux compagnies tiennent actuellement des essais cliniques pour les moins 12 ans. Les résultats seront publiés au cours des prochains mois. 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vallée-du-Richelieu Express se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vallée-du-Richelieu Express collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.